Maëva, pas qu’un cliché

Cette semaine VotreTalent se penche sur la photographie. Maeva, 18 ans, nous parle plus en détail de ce domaine et de sa passion ……

VotreTalent : Bonjour Maeva ! Première question simple : Pourquoi la photographie ? 

Maëva : Bonjour VotreTalent ! Tout d’abord, un grand merci pour cette interview. C’est une question très simple à laquelle, à vrai dire, j’ai du mal à répondre. J’ai toujours adoré prendre des photos de tout et n’importe quoi quand j’étais petite. Pour mes 15ans, mes parents m’ont offert mon premier reflex, un Canon EOS 500D. A partir de ce moment-là, ça a été le déclic. J’ai commencé à prendre des photos un peu plus élaborées, et c’est devenu une véritable passion. 

VT: Tu te déclares comme étant une photographe amateur et pourtant quand on voit tout ce que tu fais (mariage, concours etc), on se dit que tu es déjà très professionnelle ! Tu voudrais vraiment continuer dans cette voix afin d’obtenir le titre professionnel ? 

M :Pour ne pas vous mentir, énormément de personnes me posent cette question. Et ma réponse reste toujours la même. Le secteur de la photographie est un secteur beaucoup trop bouché. Je fais des études dans la communication où la photographie est une part importante, mais je n’envisage pas de devenir photographe professionnel. 

VT: Nous avons vu que tu étais photographe lors d’un concours de Miss, peux-tu nous en dire plus et nous parler de cette expérience ? 

M : Je n’ai pas réellement été photographe pour cet évènement. Ma cousine concourrait pour le titre de Miss Val de Sambre, et m’a demandé de venir prendre quelques photos. Il y avait le photographe officiel du Comité Miss Val de Sambre qui assurait la cérémonie. Cependant, j’ai adoré ce genre de travail. On doit être attentif aux mouvements des candidates, mais aussi à toute la structure autour (surtout les lumières ! )

VT : D’ailleurs, tout ce petit réseau de contacts, comment as-tu fais pour l’obtenir ? 

M :Mon premier shoot a été le shoot grossesse de la femme de mon cousin. En tant que développeur web, il m’a conseillé de créer ma page Facebook et mon site photo personnel. J’ai donc commencé à publier mes photos sur la toile. En plus de ça, je dois énormément au bouche à oreille. Il arrive souvent qu’on me conseille à des proches.

VT : Question qui me trotte dans la tête depuis un certain temps : Comment choisis-tu tes modèles ? Faut-il avoir un « visage type », être joli ?

M :C’est vraiment très variable. Il n’y a pas de modèle idéal, de modèle type. Je choisis mes muses selon le projet que je veux mener, l’ambiance que je veux créer. Il ne suffit pas d’avoir un visage d’ange et un corps de rêve pour poser.

VT: Je vois que tu photographies en partie des portraits ! Mais ne fais-tu pas autre chose comme par exemple des paysages ?

M : Effectivement je suis spécialisée dans les portraits. J’adore travailler avec les gens. Pour moi, la photographie c’est aussi et avant tout un moment de partage. Le modèle cherche un certain rendu, et le photographe aussi. C’est l’alliance de deux attentes. C’est toujours agréable de voir que nos clichés plaisent à la personne. Il y a une certaine reconnaissance du travail. C’est pour cela que je suis un peu plus distante avec les photos de paysage. J’en fais de temps en temps, surtout lors de voyages, mais ce n’est pas ce que je préfère. Je trouve cela trop monotone.


VT : Comme le dit Anne Geddes dans une citation extrait d’ « Un Monde d’Enfant » : «Le plus difficile dans la photographie est de rester simple. » , que penses-tu de ce point de vue ?

M : Je suis totalement d’accord. Les photos les plus simples, qui dégagent une émotion, sont les meilleures. Pourtant (et moi la première), les photographes mettent souvent en scène leurs shootings.

VT : As-tu des modèles de photographes qui t’inspirent plus que d’autres et que tu admires particulièrement ?

M : Il y a deux photographes qui m’inspirent énormément. La première, c’est Charlotte Abromow, jeune photographe belge. Elle a un style de photo particulier. Ses photos dégagent toujours quelque chose. Ensuite, il y a David Olkarny, lui aussi de nationalité belge. Ses photos sont incroyables, très colorées, très vivantes.

VT : La dernière question, personne n’y échappe ! Que penses-tu de notre site ? 

M : Je trouve le principe de VotreTalent très intéressant. Vous permettez à de jeunes talents de se faire connaître. Vos critiques sont elles aussi épatantes, car vous donnez un avis non-professionnel. Ca me paraît être « la parole de monsieur tout le monde » .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *