Mathias Malzieu, le roi des figures de styles

Mathias Malzieu, le roi des figures de styles

« C’est effroyable le bruit d’un cœur qui se casse. Comme un œuf prêt à éclore écrasé par un bulldozer en porcelaine »

Il s’agit d’une comparaison surprenante que vous pouvez lire dans son premier roman sorti en 2005 : Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi, un récit des jours qui ont suivis la mort de sa mère. Un roman teinté de fantastique qu’on ne peut que dévorer. Mathias Malzieu au stylo, c’est ça : des formulations inhabituelles mais qui, quand on réfléchit bien, ont un sens. C’est vrai ça. C’est triste un cœur qui se casse, comme c’est triste un œuf qui va éclore qui est écrasé par un bulldozer. Pour la porcelaine en revanche, faudra lui demander, moi je ne suis pas spécialiste. Et c’est justement ça qu’on aime chez Malzieu. De pas tout comprendre, mais de percevoir.

Mathias Malzieu, chanteur dans le groupe Dionysos depuis 1993, allie avec alchimie sa musique et ses bouquins. En effet, chacun de ses livres (sauf celui qui est sorti cette année) est en relation avec un album de Dionysos. L’expérience a commencé avec Monsters in Love, album dont il s’est inspiré pour écrire son premier roman et a atteint son apogée pour le duo qui a succédé :La Mécanique du Cœur et l’album musical du même nom, sorti tous les deux en 2007. Le CD pourrait être vendu en librairie avec le livre, car il en constitue vraiment la bande originale : l’ordre chronologique est respecté et on retrouve les paroles de certaines chansons dans le livre. Bref : l’alchimie est réussie, un film d’animation tiré de cet astucieux mélange est d’ailleurs prévu pour 2014.

C’est pour ça qu’il a décidé de continuer avec Métamorphose en bord de ciel, roman sorti en 2011 et Bird’n’Roll, album sorti un an plus tard, comme pour boucler la boucle : un livre inspiré d’un album, un livre en duo avec un album et un album inspiré d’un livre.

Il a même poussé le vice encore plus loin en participant, en 2011, à la création d’un livre numérique pour iPad et iPhone : l’Homme Volcan. Alliant musique de Dionysos et animations de Frédéric Perrin, un dessinateur de fantastique, le livre connaît un franc succès et a été élu livre numérique de l’année 2012.

Le dernier roman en date de Mathias Malzieu est Le plus petit baiser jamais recensé, sorti cette année. Lui aussi se dévore, mais pas sans avoir lu les autres ! En effet, les références à ses deux premiers romans sont partout et nous permettent d’établir un lien entre les différents personnages principaux de Malzieu : tous étaient la même personne ! On peut même aller jusqu’à penser que c’est l’auteur lui-même qui se représente dans ces romans aux histoires fantastiques dans les deux sens du terme. Mais attention ! Ce n’est pas le fantastique dont vous avez l’habitude ! Non, je ne vous parle pas de dragons, elfes ou autres créatures, ni de monde entièrement réinventé (comme dans l’Écume des jours, de Boris Vian), je vous parle plutôt d’un monde qui est le notre, mais dont les détails ne sont pas les mêmes. Des tous petits détails, même pas dérangeant, qui passent comme de la crème anglaise sur un gâteau au chocolat : ça rendrait le monde meilleur si on avait des écureuils de combat et des bisous concentrés en bonbons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *