Stanger things, critique de la saison 1

Stanger things, critique de la saison 1

Netflix a encore frappé, et encore une fois c’est du lourd. Tu aimes les phénomènes paranormaux et avoir des frissons ? Tu n’as pas encore vu la première saison de Stranger Things ? Cet article te convaincra peut-être de le faire !

Présentation générale
Stranger Things, c’est LA série du moment. Vous avez surement entendu le générique ou vu la typo utilisée pour le titre quelque part, tellement elle a été réutilisée sur le net ! Et oui on en parle beaucoup, et pour cause : cela faisait longtemps qu’on n’avait pas eu une bonne série thriller comme celle-là !

Synopsis
Petite ville d’Hawkins, 1983, Indiana. Le jeune Will Byers disparaît dans des conditions étranges. Ses trois meilleurs amis vont tout tenter pour le retrouver, et vont être aidés par une gamine à l’apparence d’un garçon et aux pouvoirs surnaturels, sortie de nulle part. Une entreprise mystérieuse cache des choses étranges et des expériences pas claires. Des phénomènes inquiétants se produisent, la famille de Will, dévastée, semble sombrer dans la folie. Tous veulent savoir ce qui est arrivé à Will, mais aucun ne se doute de ce qu’il se passe réellement…

Casting
La grande majorité des personnages de la série sont des enfants, ou des ados, et donc de jeunes acteurs, mais qui ne manquent pas de talent pour autant (et d’originalité ! Quoi, vous n’avez pas vu leur apparition très remarquée aux Emmy Awards ? Cliquez là.)
On citera donc Finn Wolfhard dans le rôle de Mike, le meilleur ami, Gaten Matarazzo dans le rôle du touchant Dustin, Caleb McLaughlin dans celui de Lucas, l’ami fidèle, en enfin
Millie Bobby Brown dans le rôle de Eleven, que l’on peut saluer pour son talent !

Ambiance
Le point fort de cette série ? Cette atmosphère des années 80, qui est retranscrite à la perfection ! Associée à une ambiance générale sombre, et qui nous tient en haleine à chacune épisode, c’est encore mieux. Chacun des personnages est très bien travaillé et complète une histoire qui se construit au fur et à mesure. On retrouve l’utilisation de nombreux codes du trhiller, qui nous mettent en haleine et nous font sursauter, pour notre plus grand plaisir ! La série est construite comme un film, découpé en 8 épisode, si bien que la première saison se regarde très vite.
En bref, il y a beaucoup trop de bonnes raisons de commencer à regarder Stranger Things pour toutes les citer. Et si vous n’êtes pas encore convaincus, je vous laisse avec la bande-annonce.

Avouez, vous mourrez d’envie d’en savoir plus. Alors, vous commencez quand ?

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.