Canal +, mon amour, je te quitte

Canal +, mon amour, je te quitte

Les actualités sont formelles: l’ère actuelle nous entraîne vers la disparition de toutes formes de vie d’ici quelques années. Environnement, privation de liberté individuelle, politiques langues de bois, c’est aujourd’hui le sens critique qui est touché. Espèce en voie de disparition malheureusement ignorée des médias, Canal + est pourtant menacée de mort. Son bourreau : M.Bolloré. 

Une entrée en matière bien dramatique pour une simple chaîne. Oui, je le reconnais. Néanmoins, interrogez-vous: Canal + n’était elle pas la dernière forme de divertissement intelligent télévisé de notre siècle? 


Créatrice des Guignols,  qui pendant des années ont démonté les politiques et les personnalités influentes de manière à nous faire prendre conscience de leur absurdité, mère du Petit Journal qui dénonçait sans peur de la censure les dessous des meetings politiques, nous servait des reportages dignes d’un intérêt sans failles et avec un humour noir à rendre jaloux un éthiopien, génitrice du Grand Journal, magazine, talk show avec une miss météo des plus originales et un animateur rentré dans les annales, Canal + était l’Élue, la femme que nous avons tous rêvés d’avoir. 


L’arrivée de M. Bolloré à la tête du groupe Canal il y a un an, a commencé à créer des conflits dans le couple Téléspectateurs/ Chaîne. Tout comme Brad et Angélina nous avons peu à peu pris nos distances, pour que cela se finisse en divorce. Oui nous avons été infidèles mais qui doit-on blâmer? 


Elle ne se préoccupe plus de nous, ne s’intéresse plus à nos envies, nos désirs, ne remarque pas que peu à peu nous rentrons plus tard, nous manquons les rendez-vous du dîner, nous ne dormons plus ensemble. Quand nous avons appris la naissance de D8 nous avons tous été heureux. Le petit nouveau de la famille, dans la lignée de ses parents rien ne pouvait nous faire plus plaisir. Puis nous avons découvert Cyril Hanouna, son jumeau maléfique et s’ensuivit une descente aux Enfers. Oui pour une fois le divorce est de la faute de l’enfant. Puis, plus tard quand le grand Yann Barthes a annoncé son départ nous nous sommes effondrés. Nous étions en deuil car nous n’avions plus de raison de rester souper. Nous avons commencé à zapper à droite à gauche, à la recherche d’une chaîne comme elle, qui nous ferait vibrer à nouveau. Après des aventures d’un soir sur la TNT nous avons tenté d’arrêter. Nous sommes revenus regarder les Guignols mais ce n’était plus pareil. Moins d’humour, ils étaient fades, leurs auteurs de génie ayant été licenciés. Ce qui a mis fin à notre relation fut la nouvelle version du Petit Journal. Un gnome, surement le demi-frère de Hanouna, en pleine crise d’épilepsie sur le plateau, enchaînait les blagues pas drôles et nous lançait une copie mal faite (made in China sans aucun doute ) de ce que nous avions l’habitude de regarder. 


Ainsi fut le coup de grâce qui décida le divorce


Nous sommes parti sur TMC regarder le Quotidien et nous nous sentons mieux. Nous avons retrouvé cette flamme chez une autre chaine. Certes elle est loin d’être comme notre premier amour mais avec elle nous nous sentons rassurés, elle nous fait rire et nous accompagne au diner. Elle a de la discussion, elle est intelligente. 

Elle nous satisfait et c’est l’essentiel. 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.