ELLE avec Isabelle Huppert : le viol pour la forme mais le vide comme fond

ELLE avec Isabelle Huppert : le viol pour la forme mais le vide comme fond

« Elle » de Paul Verhoeven, est l’adaptation cinématographique du roman « Oh… » de Philippe Dijan dans lequel le personnage d’Isabelle Huppert est victime d’un viol. Dérangeant, il a été accusé de faire l’apologie du crime par une association féministe et LGBT.

Michelle est une femme à la tête d’une entreprise de jeux-vidéos qui commande sans foi ni loi ses amours comme ses aventures. Fille d’un tueur ultra-médiatisé, elle croit voir ressurgir son passé lorsqu’elle se fait violer chez elle.

« Elle« , le nouveau film de Paul Verhoeven, est l’adaptation cinématographique du roman « Oh… » de Philippe Dijan. A l’écran, on retrouve Laurent Laffite et Virginie Efira dans le rôle d’un couple hype catho qui ne leur va pas du tout et Isabelle Huppert dans le rôle de cette femme violée qui s’en fout tellement… que nous aussi.

 

« ELLE » est un film glauque et pervers à bien des égards, et c’est à ce niveau que repose son succès. Mais « ELLE » se perd entre des histoires légères trop mises en avant, et des thèmes forts qui ne le sont pas assez. Entre des clichés poussés à l’extrême et des situations sans queue ni tête, « ELLE » est un film baclé à l’histoire peu crédible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *