Sex Box : le sexe mis en boîte

La sexualité, cette chose si belle, si précieuse, si tabou… La perte d’une virginité, le partage d’une union, les troubles de l’érection, tout cela a un petit côté tabou. Néanmoins, chez nos amis Anglais, le sexe est totalement décomplexé, pire, il passe à la télé ! 

Source

J’ai découvert Sex Box il y a de cela un mois. Pensant d’abord à une gigantesque plaisanterie, je n’y ai pas prêté attention, bien que troublée tout de même. Il y a peu, je tombe sur le teaser de l’émission et là, c’est le drame. Je vous le résume en quelques mots: des couples volontaires passent à la télévision sur un plateau tout ce qu’il y a de plus banal pour parler de sexe. Vous me direz que les Z’amours existent déjà en France depuis suffisamment longtemps pour que l’on diagnostique à Tex une grosse dépression en étant novice en psychologie. La nuance est que, avant de parler de sexe, les couples invités le pratiquent. En effet, sur le plateau une énorme boite est disposée pour que les invités aillent faire des folies de leur corps devant un public et des téléspectateurs. Mieux encore, ils doivent débriefer de leurs ébats devant un groupe d’experts, psychologues, sexologues et autres professionnels du domaine.

Si vous n’êtes pas déjà choqués/ indignés/ outrés (barrez la mention inutile) par ce format et cette idée d’émission voici la face cachée de la médaille. Bien que représentatif de toute forme de sexualité, hétérosexuelle et homosexuelle, qui est une très belle chose à notre époque, ce programme dévoile à heure de grande écoute une dimension totalement privée de la vie d’un individu. Comment cela ce fait il que des personnes acceptent de livrer les détails les plus intimes de leur vie en communion, de surcroit à la télévision devant des milliers de spectateurs. Le pire est qu’ils pratiquent la chose en direct. Et se laissent juger sur un acte qui ne regarde qu’eux même. 

 Le tabou n’existerait il plus dans l’ère actuelle? Ma réponse sera non. Non, car nous vivons dans un monde où étaler sa vie sur un mur virtuel est devenu banal. Non , car partager des photos, vidéos de son intimité est devenu motif de reconnaissance. Non, car la sexualité, même divergente des normes (fétichisme, sadisme, masochisme…) est devenu un blockbuster et un best seller en librairie. Non, car se faire filmer dans la vie de tout les jours est maintenant rémunérer. Non, car désormais les mots intimité ou réalité sont devenus synonymes de publicité ! 

Sex Box est l’illustration même de la propagation de l’exposition à l’espace public de l’intime. Qu’est ce que l’intime d’ailleurs désormais ? Si le sexe n’est plus privé et a son talk show, qu’elle sera la prochaine dérive de la télé ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *