On a rencontré Naka Cosplay et on a adoré !

En arrivant au Bordeaux Geek Festival, j’étais toute heureuse. Du cosplay, de la nourriture, des conférences, des rencontres, de la nourriture, du cosplay ! Au détour d’une petite allée, j’ai aperçu un grand cerf blanc ( big up si tu as pensé “expecto patronum). Je connaissais ce cosplay et je me suis enfin rappellée : c’était Naka Cosplay.

Source : Facebook Naka Cosplay
Photographe : Chloé D.

Votre Talent : Bonjour Naka ! Parle nous un peu de toi. Qui as tu choisi de cosplayer aujourd’hui ?
Naka Cosplay : Je m’appelle Audrey, j’ai 27 ans et j’habite dans les Landes dans un petit village (rires) et je travaille actuellement dans un lycée. Je porte mon cosplay de Malorne. C’est un cerf qui apparait dans la culture de « World of Warcraft » (ndlr : jeu en ligne – MMORPG) mais on ne le vois pas souvent. Il est une sorte de guide en cas de crise.

VT : Pourquoi as-tu choisis ce personnage en particulier ?
NC : J’ai joué pendant très longtemps à WoW et j’adore cette mythologie. Malorne est associé aux elfes de la nuit. Je me rapproche un peu de la façon de penser des elfes de la nuit à vrai dire.

VT : On peut voir que tu as fait un très beau travail. Combien de temps as-tu passé sur la création? Quels sont les matériaux ?
NC : En tout,  le cosplay m’a pris 8 mois. Comme je travaillais, je cosplayais principalement le week-end et pendant les vacances.
Pour les matières j’ai utilisé du polystirène extrudé et du worbla. Tu peux voir des leds avec des piles car quand j’ai commencé  il n’y avait que ça.
Ensuite j’ai utilisé de la fourrure synthétique. Mon sceptre,c’est du bois flottant trouvé sur la plage, je l’ai vu et j’ai de suite su que c’était ça qu’il me fallait (rires). J’ai aussi utilisé de la corde de chanvre, du plastiroc et j’ai customisé des talons à plateforme pour les « sabots ».

VT : Une question plus générale… Qu’est ce que tu préfères dans le cosplay ?
NC : J’adore créer et ajouter des détails. Pour Malorne je me suis inspirée d’images mais cela reste une création personnelle.

VT : Il est parfois difficile d’expliquer ce qu’est le cosplay à des personnes « exterieures ». Quelles sont les réactions lorsque tu en parles ?
NC : Elles ne sont pas vraiment au courant de ce que c’est. Elles disent “ Tu es une geek” ou “Tu te déguises ?”. Quand j’explique ce qu’est vraiment cosplayer, j’ai souvent comme réponses « Je comprends » ou Jje comprends mais je n’en vois pas l’intérêt ». Expliquer le cosplay c’est une sorte de démarche pédagogique au final.

VT : Et les réactions de ta famille ?

NC : Ma mère m’a appris à coudre ! Elle est ouverte mais c’est vrai qu’elle a été étonnée du succès que ça avait. Mon père joue à Wow alors il est très content ! (rires)

VT : Qu’est ce que t’as apporté le cosplay ?

NC : Je suis beaucoup plus créative, je suis devenue plus avenante envers les gens et j’ai développé ma confiance en moi.

VT : Une dernière question et ensuite je te laisse repartir dans les allées, quels sont ton pire et ton meilleur souvenir de cosplayeuse ?
NC : Mon pire est celui où j’ai fais un malaise, justement avec Malorne. Il y a également mon premier concours où avant mon passage sur scène,une boule de mon épaulière (ndlr : d’un autre cosplay de Naka ) est tombée…
Cependant, mon meilleur est aussi ce fameux premier concours car j’ai eu la première place ! J’ai aussi comme très bon souvenir mon invitation à la soirée des 10 ans de WoW à Paris, c’était génial.

En savoir plus :
www.naka-art.fr

Merci Naka !  Nous avons pu ainsi l’interviewer lors du Bordeaux Geek Festival 2016 le 14 mai dernier. Vous pouvez retrouver son travail sur sa page FB : Naka Cosplay, son Instagram : naka_art, son site Web et sa chaine Youtube !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *