L’Eurovision 2016 : l’année où la France n’est pas restée dans les derniers

L'Eurovision 2016 : l'année où la France n'est pas restée dans les derniers

Cette année, Amir représentant la France à la plus grande compétition musicale européenne qui soit (bon y avait l’Australie aussi). Et voici ce qui m’a le plus marquée.

21h : comme chaque année, je suis posée devant ma télé pour voir l’Eurovision. Après que la Suède ait gagné en 2015, cette année le grand show prend place à Stockholm. Pour la France, c’est Amir qui porte le drapeau avec une chanson mi-française mi-anglaise, de quoi, normalement, mettre tout le monde d’accord. Ca change de la chanson sur le débarquement de l’année dernière… Amir connaît déjà les shows puisqu’en plus d’être un dentiste (oui oui), il a participé à The Voice en 2013. Le gagnant de l’an dernier lui a fait des tas de compliments, il faut espérer que cela porte chance !

21h01 : les commentaires des présentateurs sont déjà fatiguant. Les traditions ne se perdent pas ! Les tweets sur les costumes kitchs démarrent, une bonne soirée qui s’annonce.

21h10 : Justin Timberlake va donc faire un show à la fin… Je ne dois vraiment pas quitter mon écran.

21h51 : Amir arrive en 11e. Bon, la mise en scène n’est pas hyper recherchée, Amir est seul sur scène, les écrans diffusent un semblant « d’espace ». Bah oui, la chanson est « J’ai cherché ». Mais sa bonne humeur et son beau sourire semblent communicatifs… Il ne reste plus qu’à croiser les doigts !

23h30 : l’ensemble des pays sont passés, alors il faut bien occuper les téléspectateurs le temps que les votes ont lieu. Les deux présentateurs démarrent alors leur chanson de l’Eurovision. Une parodie qui reprend tous les clichés du concours : les costumes, les chansons sur l’amour et la paix (love love peace peace), les jeux avec la caméra. Bref, de l’auto dérision qui réveille bien !

Bien trop tard dans la soirée : ça y est, les « points » tombent. Les premiers pour la France arrivent, ouf, on ne sera pas derniers. Ça continue, ça continue… Un espoir pour finir dans le top 3 ce profil quand la Moldavie nous a attribuée les fameux 12 points. Mais finalement la France termine 6e, et c’est quand même énorme comparé aux années précédentes où l’on était plus 6e en partant de la fin… Amir a magnifiquement représenté notre pays, toujours dans la joie et la bonne humeur.

C’est finalement l’Ukrainienne Jamala qui remporte la 61e édition de l’Eurovision avec « 1944« , une chanson parlant de sa grand-mère, déportée lors de la Seconde Guerre mondiale. Une chanson loin des chansons d’amour qui gagnent habituellement, mais cette fois un vrai message a été passé avec un chanson certe politique.


source

Malheureusement, l’Allemagne finit dernière, l’an dernier, elle n’était qu’une place au-dessus… Pourtant, ils avaient tout misé sur le costume fait main de leur chanteuse cette année… Je ne comprends pas pourquoi ça n’a pas marché, pas du tout.

eurovision-2016-costume-5_5597755
source

Il me faudrait plusieurs articles pour vous parler des groupes qui ont utilisés un effet de miroir qui donne mal à la tête, les chanteuses qui ont toute la même coiffure à base de cheveux rasés sur le côté, en ajoutant à ça les énormes ventilos. Mais en tout cas, l’Eurovision sans une bonne dose de kitch, ce ne serait pas l’Eurovision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *