Le Chasseur et la Reine des Glaces : Un vent presque glacial

Le Chasseur et la Reine des Glaces : Un vent presque glacial

Bien avant l’histoire de « Blanche-Neige et le Chasseur », Ravenna, la méchante Reine partait déjà à la conquête des royaumes. Elle usait de son pouvoir de séduction auprès des plus grands rois pour les faire tomber et devenir la Reine la plus puissante qui soit. A ses côtés, Freya sa sœur, d’apparence inoffensive est trahie par celui qu’elle aime. Le cœur brisé, elle quitte Ravenna et décide créer son propre royaume de glace. Elle enlève des jeunes enfants et les forme pour devenir des chasseurs impitoyables et sans cœur. Au sein de son équipe Eric et Sara tombent amoureux sous le regard de la Reine des Glaces… Après les avoir séparés et suite à la défaite de Ravenna face à Blanche-Neige, Freya veut récupérer le miroir de cette dernière qui lui permettra de devenir encore plus puissante…

Après « Blanche-Neige et le Chasseur », les producteurs ont décidé de se focaliser sur la vie du Chasseur qui a aidé Blanche-Neige à reprendre son château et vaincre Ravenna la méchante Reine. Sur le papier on nous parle de préquel, mensonge, car il s’agit plutôt d’un spin-off basé sur le Chasseur Eric. Dans la première partie du film, on en apprend plus sur la vie du Chasseur : son enfance, comment il s’est formé et sa rencontre avec sa défunte femme Sara qu’il évoque brièvement dans le précédent film. La seconde partie se passe après la défaite de Ravenna face à Blanche-Neige. On retrouve alors le Chasseur qui est missionné par Blanche-Neige et le Prince William pour récupérer le miroir et le détruire tant sa puissance est grande et maléfique.

Les costumes et l’esthétisme du film sont une réussite, très soignés, un régal pour les yeux : rien à dire de ce côté-là. Malgré des effets spéciaux remarquables et une ambiance magique, on note quelques illogismes au sein de cette suite. A la fin de « Blanche-Neige et le Chasseur », on aperçoit une petite amourette entre Blanche-Neige et Eric, qui au final en est restée au même point : il est chasseur au service de Blanche-Neige et vit dans son royaume comme un banal citoyen.

Le nouveau réalisateur Bordelais Cédric Nicolas-Troyan n’est pas tombé dans une histoire mielleuse et le scénario, bien que prévisible, tient debout. Le film est divertissant, on sourit aux blagues des nains qui accompagnent le Chasseur dans sa mission. Le casting est très bon et on prend un malin plaisir à regarder les beaux yeux de Chris Hemsworth qui excelle dans les rôles de gros durs au cœur tendre. Emily Blunt est quant à elle convaincante même si on la préfère dans des rôles plus « matures » comme « Sicario » qui lui vont beaucoup mieux. Charlize Theron est toujours en forme dans le rôle de la méchante Ravenna. Seule notre Blanche-Neige interprétée par Kristen Stewart manque à l’appel et ça nous brise le cœur…


Scénario prévisible mais un nouveau conte basé sur la vie du Chasseur divertissant et féérique. Rien de surprenant dans ce spin-off mais le tout reste dynamique et ne tombe pas dans des clichés trop enfantins même si certains passages sont difficiles à prendre au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *