Bilan du Printemps de Bourges : une édition à succès

Bilan du Printemps de Bourges : une édition à succès

Le Printemps de Bourges touchait dimanche à sa fin et posait déjà la veille un bilan très positif de cette édition anniversaire, 40 ans de festivités et de découvertes musicales dans la ville de Bourges.

En quelques chiffres, ce sont 74 295 entrées dont près de 65 000 payantes qui ont été délivrées, une hausse de la fréquentation de 10 000 entrées vis-à-vis de l’édition précédente, un succès donc. 130 concerts dans les salles sur 6 jours de festival, 230 concerts dans les bars du Printemps dans la ville, 74 concerts sur les scènes extérieures. Soit plus de 430 concerts sur le festival. Bourges vit avec la musique durant une semaine et pour cause, elle résonne dans toute la ville.

Pour cette édition 2016, le challenge était double, le festival changeait en effet en juillet dernier de directeur. C’est Boris Vedel qui a succédé à Daniel Colling, après 39 années de bons et loyaux services. Ce jeune homme de 37 ans au CV impressionnant proposait pour cette année de nouvelles actions : des prix attractifs, des pass week-end, un accueil amélioré. Le fond ne change pas, toujours un rôle de précurseur dans la découverte de nouveaux artistes et la venue de groupes connus, mais la forme quant à elle, innove.

Côté sécurité, suite aux attentats, le dispositif a été renforcé. Le festival disposait d’agents qui ont du mardi au dimanche, nuits et jours vérifié les sacs à chaque entrée dans le festival sur les différents lieux du site. Bien que les contrôles aient été très répétitifs, agents comme festivaliers et professionnels ont agis avec civisme. Le maire de Bourges, Pascal Blanc se réjouissait d’ailleurs le samedi de l’ambiance « zen » du festival malgré tout.

La pluralité des styles et la multiplication des concerts au cours du PDB permettent un mélange surprenant parmi le public. Des jeunes, des moins jeunes, tout le monde se croise le temps d’une semaine, et que l’on ait les moyens ou non, chacun peut profiter gratuitement d’une part des festivités musicales.

Seul bémol, on regrette la signalétique et la décoration quasi inexistante sur le site du festival, on aurait aimé voir des créations pour les quarante ans du festival.

Les dates pour l’année prochaine sont d’ores et déjà fixées, la 41ème édition se tiendra du 18 au 23 avril 2017.

En attendant, si vous n’êtes pas encore aller regarder la programmation, on vous propose de découvrir les deux lauréats des Inouïs du Printemps de Bourges 2016.

Prix du Printemps de Bourges – iNOUïS 2016 : FISHBACH (Champagne-Ardenne / Chanson)

Prix du Jury – iNOUïS 2016 : NUSKY & VAATI (Ile-de-France / Hip Hop)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *