« La consolante », un livre qui fait du bien

« La consolante », un livre qui fait du bien

Les beaux jours sont de retour, et vous n’avez pas de bon roman à dévorer, allongé au soleil ? Pas de panique, voici le conseil lecture ! Rien que pour vous, retour sur un roman émouvant et étonnant. Un condensé de tristesse, de vie, d’espoir et de tendresse.

Qui est Anna Gavalda ?
Née dans la région parisienne dans les années 1970, la romancière était destinée à écrire. Après des études de lettre, elle continue d’écrire, beaucoup, et se fait finalement connaître en 2000 avec un recueil de nouvelles, « Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part« , qui remporte le grand prix RTL-Lire. Ses romans sont très bien accueillis par les lecteurs, notamment « Je l’aimais » et « Ensemble c’est tout » (à lire absolument aussi!), adapté au cinéma en 2007 avec Guillaume Canet et Audrey Tautou, tout de même !

De quoi ça parle ?
« La consolante », c’est l’histoire d’un homme abimé par la vie. Il perd peu à peu contact avec sa femme et sa fille, enchaîne les nuits d’insomnie, ne sait plus pour quoi il travaille, n’a plus envie de rien. Lorsqu’il apprend la mort d’une femme qu’il a aimé durant son enfance, tout bascule, la situation s’empire. Il replonge dans ses souvenirs, s’éloigne encore plus de sa vie. Mais c’est en repartant sur les traces de son passé qu’il va faire une nouvelle rencontre, qui risque bien de tout changer.

Pourquoi on aime ?
Parce qu’elle utilise les mots justes, parce qu’elle parle de la vie quotidienne et de sentiments que nous connaissons tous, parce qu’elle écrit exactement comme nous pensons. Son écriture, déroutante mais poignante, qui nous plonge au plus près de l’histoire et du personnage. Dès les premières lignes on veut apprendre à connaître Charles, découvrir son passé et ces fantômes qui le hantent. On est pris dans une spirale de sentiments, dans un univers plein de doutes et d’espoir.

En bref, La consolante est un roman à découvrir et à dévorer au plus vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *