Escapade à Séville

Escapade à Séville

Le mois de mai touche bientôt à sa fin. Quel joli mois ! En mai, fais ce qu’il te plait. Justement, la semaine du 7 mai – et grâce à tous les ponts – je suis partie dans la jolie ville espagnole de Séville. 3 jours de visites que je vous raconte, histoire de vous donner envie d’y aller à votre tour… Olé !

L’Espagne ? Je n’y suis jamais allée ! C’était donc une grande première pour moi. Et quelle première ! Je n’ai peut-être pas encore fait le tour du monde, mais je n’avais jamais vu autant de belles choses dans une seule et même ville. 

Arrivée mercredi soir à l’hôtel dans le centre ville, j’avais hâte de me reposer avant de commencer le lendemain matin les premières visites. 

Jour 1.
La découverte du petit déjeuner bien sympathique

Là-bas, on ne mange pas des viennoiseries ! Non. Du pain grillé, une pointe d’huile d’olive, de la tomate et de la viande séchée : un vrai délice ! 

Le ventre bien rempli, la Cathédrale et La Giralda sont les premières visites que j’ai effectuées là-bas. Avant d’y accéder, un tour dans les rues de Séville s’impose. Là-bas, il ne faut pas hésiter à s’aventurer dans les rues en marchant de ci et de là. Les petites ruelles colorées sont très jolies et agréables pour déambuler.
 

La Cathédrale et la Giralda

La Cathédrale est une merveille. Pour ne pas faire la queue pendant des heures, je vous conseille de vous munir sur internet (par exemple l’organisme ZOOM également représenté sur place), d’un coupon coupe file et de rentrer directement dans la Cathédrale ! Gigantesque, on peut y voir l’impressionnant tombeau de Christophe Colomb.

Il aura fallut près d’un siècle pour construire cette Cathédrale. A vous de découvrir l’immensité de cet endroit et d’en prendre plein les yeux. Le final : la grimpette jusqu’au sommet de la tour Giralda pour admirer les cloches et surtout une très jolie vue sur la ville.

TAPAS s’il vous plait Monsieur

A Séville, on mange tard, en début d’après-midi. Un assortiment de Tapas, selon vos goûts et vos envies, est idéal après une grande visite. 

Beaucoup de restaurants en proposent à des prix raisonnables. Avec ma famille, je me suis arrêtée au El Pinton situé rue Calle Francos. Belle décoration moderne, une carte très complète : de quoi se régaler. Au menu, j’ai testé, tortillas, Ensaladilla Ahumados (salade de pommes de terre et de poisson), friture et mini hamburger avec des frites (eh oui, ça se fait beaucoup !). Le tout accompagné d’un bon vin rouge espagnol. 


Spectacle de Flamenco Olé!

Pour terminer cette journée bien chargée, direction le Museo del baile flamenco pour une sublime représentation de flamenco. Spectaculaire et incontournable !

Une Sangria pour terminer la soirée et aller se coucher ! 

Jour 2.
Sur les traces de Game Of Thrones dans les jardins de l’Alcazar 

Après le petit déjeuner typique (je ne m’en lasse pas !), direction l’Alcazar et ses jardins, sous le soleil. Comptez plusieurs heures d’attente sauf si vous avez le fameux billet coupe file ! Une fois à l’intérieur, je me suis de nouveau émerveillée face à tant de beauté dans un seul endroit. Le pays des merveilles existe t-il ? Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987, il a fallu 2 bonnes heures de balades pour tout explorer. Des palmiers à gogo, des jardins et de belles fontaines, sans oublier des salles ornées d’écriture arabe. Un vrai temple. A noter que certaines scènes de « Game Of Thrones » sont tournées dans ces jardins pour représenter le palais de Dorne. Une merveille. 

La magnifique Plaza de España

Après avoir mangé, direction la Plaza de España. Je pensais en avoir fini avec tant de beauté mais non ! Jolie place construite en 1929 à l’occasion de l’exposition de hispano-américaine. Elle représente toutes les provinces d’Espagne avec 48 bancs en céramiques. L’accès est bien entendu gratuit.

Sur la route du retour, petit passage habituel au Hard Rock Café pour acheter un T-shirt souvenir et l’ajouter à ma collection. 

Jour 3.
Visite de l’ancien quartier Gitan et céramiste 

Une bonne ambiance et surtout beaucoup de magasins ! Si vous avez une petite faim, arrêtez-vous aux halles du Mercado del Barranco où vous y trouverez toutes sortes de tapas et de spécialités. 

Oh mon grand Parasol montre moi la ville d’en haut

Le ventre rempli – et l’après-midi bien entamée – un peu de shopping dans les boutiques de souvenirs s’imposent avant de grimper en début de soirée sur le fameux Parasol. Inaugurée en 2011, cette structure gigantesque de bois mesure 28 mètre de haut. Une vue incroyable de Séville s’offre alors à vous. Son aspect et la difficulté à réaliser une telle structure ont suscité de nombreuses polémiques.

Après tant de jolies découvertes, il faut malheureusement rentrer !Une destination que je vous conseille, sans modération !