Annihilation, de la science-fiction à la dépression

Annihilation, de la science-fiction à la dépression

Annihilation est un film de science-fiction à gros budget (40 millions de dollars), adapté par Alex Garland d’un livre de Jeff VanderMeer publié en 2014 et dont la tête d’affiche n’est autre que Natalie Portman. Jugé trop complexe, le film est sorti en mars dernier sur la plateforme Netflix et dans quelques rares salles en Amériques et en Asie. Depuis sa sortie, ce film ne fait pas l’unanimité.

De quoi parle Annihilation ?

Natalie Portman joue le rôle de Lena, une jeune biologiste dont le mari (Oscar Isaac) militaire revient d’une mission secrète après un an d’absence. Il ne se souvient plus d’où il revient et il est incapable d’expliquer son absence prolongée. Lena découvre ensuite l’existence de la zone X dont l’accès est protégé par les militaires et qui aurait rendu malade son mari. Tous les militaires envoyés sur la zone pour percer l’énigme du phénomène ont disparu, sauf lui. Lena décide alors de rejoindre une mission de cinq femmes et s’engouffre dans la zone X.

SPOILER ALERT

Les différents niveaux de lecture d’Annihilation

Si le film divise, c’est qu’on peut le comprendre à plusieurs niveaux :

  • Un simple film de science-fiction dont l’histoire interpelle, avec des effets spéciaux plutôt soignés et une musique d’ambiance qui berce le spectateur.
  • Le chemin que parcourt une femme au cours de sa vie : au fur et à mesure qu’elle avance dans cette zone inconnue, elle mute profondément jusque dans ces cellules pour s’adapter à ce nouvel environnement.
  • La dépression : qu’on cherche à comprendre ou non le cheminement interne que vit Lena, tout dans Annihilation vous plonge dans un état presque second au travers de la musique et de la détresse des personnages. Depuis sa sortie, de nombreux témoignages attestent que l’état et les mutations subies par Lena à mesure qu’elle s’enfonce dans la zone X sont similaires aux étapes que connaissent les personnes dépressives.

 

Pourquoi faut-il regarder Annihilation ?

  • Nathalie Portman
  • La bande originale
  • La Femme à l’honneur

 

Pourquoi allez-vous détester Annihilation ?

  • Beaucoup de longueurs
  • Un caractère très intello
  • Une fin à interpréter

 

Netflix produit de plus en plus de films et séries de qualité. Si vous ne les avez pas encore vus, je vous recommande notamment Bright et The Cloverfield Paradox.