Ready Player One : l’Oasis de Steven Spielberg

Ready Player One : l’Oasis de Steven Spielberg

2045. Les problèmes de la société ne sont plus résolus. Changement climatique, famine, pauvreté… La vie sur terre a bien changé. Le peuple trouve refuge dans un monde virtuel : l’Oasis. Là-bas, vous pouvez être qui vous voulez et faire ce que vous voulez. Enfilez votre visiocasque et entrez dans ce monde virtuel. Avant sa mort, le créateur James Halliday délivre un dernier message expliquant que celui ou celle qui trouvera l’easter egg dans l’Oasis remportera 500 milliards de dollars et la société du « jeu ». 

Dernier petit bijou du grand Steven Spielberg, « Ready Player One » est l’adaptation cinématographique du livre « Player One » d’Ernest Cline publié en 2011. Ce film de science-fiction est très réussi. Mélange entre la réalité et le monde virtuel, voilà un sujet qui ouvre de nouveau la réflexion sur notre société – malheureusement – de plus en plus accro aux jeux vidéos. Face à ce monde chaotique, les gens recherchent la liberté et ne la trouvent que dans l’Oasis. Le réalisateur nous ouvre les yeux sur le monde de demain où l’on s’enferme chez soi pour se réfugier ailleurs. Un ailleurs trompeur puisqu’il n’est pas réel mais dont les enjeux autour de l’argent et de la possession sont tout aussi importants. A la vue de tous les problèmes dans notre société, nous pouvons nous demander si une guerre virtuelle est possible.

 

Futuriste et rétro à la fois, « Ready Player One » est un bel hommage à la pop culture. Des références évidentes qui donnent le sourire aux lèvres : King-Kong, Godzilla ou encore le film d’horreur
« Shinning ». Graphisme impeccable, casting convaincant et bourré de jeunes talents (Tye Sheridan vu dans « Mud » et « X-Men » et Olivia Cooke vue dans la série « Bates Motel »). Bien que le sujet traite de choses sérieuses pour le futur, le message final reste positif. La recherche du vrai, le contact humain : la prise de conscience, la solution à tous nos problèmes ?

Entre ultra moderne et nostalgie des eighties, « Ready Player One » est un film qui, en plus de nous divertir, nous fait réfléchir sur le monde de demain et de l’évolution toujours plus surprenante des nouvelles technologies.