Déboire d’une nostalgique du like

J’aime, j’adore, grrr, waouh… Oui, ces onomatopées ne vous sont pas inconnues, elles peuplent Facebook depuis peu, pour le plus grand plaisir des socialoliques, ces accros des réseaux sociaux.


L’humanisation de la vie numérique, pour quoi faire? Dire « j’adore » à la place du bon vieux « j’aime » sur une citation bidon de « Code de meuf » changerait tant que cela un quotidien? Manifester son désaccord sur un énième article discutant de la réforme du travail en appuyant sur « grrr » fera t-il avancer les choses plus vite? Non. Malheureusement les utilisateurs de ces petits boutons réducteurs de l’esprit critique semblent ne pas s’en rendre compte. Quel est l’intérêt d’écrire une déclame sur les amalgames racistes suite aux attentats du Bataclan, criant à la solidarité humaine, quand je peux tout bêtement appuyer sur « grrr »? 

La rapidité devient maitresse vile de nos pensées. Nous avons réduits nos sentiments à des boutons, des émoticones et des GIFs. Nous n’avons plus le temps de nous exprimer sur un réseau social destiné à l’expression populaire… Dans quel monde vit-on? 

Depuis que l’ère Facebook est en marche, la notion de « aimer » ou « ne pas aimer » est devenu ridicule. Facebook ne nous permet pas de « ne pas aimer ». Ce réseau social nous offre un monde de bisounours où le seul moyen d’exprimer son mécontentement est d’appuyer sur « grrr » (ce qui me fait plus marrer qu’autre chose à vrai dire imaginez vous vous exprimer comme tel dans la vraie vie) ou de ne pas appuyer du tout. Réduire le sens critique à néant et créer un monde numérique tout beau tout rose est ce cela notre futur?

Si c’est le cas, je m’adresse directement à l’Education nationale: 

les gars, ne supprimez pas l’accent circonflexe, déjà cela fait de super émoticones qui rigolent « ^^ », mais en plus de cela, revoyez les sujets du Bac ou du moins les réponses. Je propose:  Sujet: La guerre 39-45, un impact géographique européen de taille. 

Réponse acceptables: I. GIF « Hitler est nul », les nazis « grrr »,  II. La Résistance « wouah », GIF Barack Obama « Yes we can ». 

Arrivé à ce point on pourra vraiment dire qu’ils donnent le Bac à tout le monde. Nabilla et ses potos les Anges seraient même major de promo. 

 

Restons dans les basiques. Non à l’humanisation de la vie numérique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *