Interview : Oyann, « Mon empreinte », nouvel album

Interview : Oyann, « Mon empreinte », nouvel album

Nouvelle interview aujourd’hui ! La rédaction vous présente Oyann, un jeune talent encore une fois très prometteur. Son premier album vient tout juste de sortir. On en parle avec lui…

VotreTalent : Bonjour Oyann, merci de nous accorder cette interview ! Peux-tu te présenter pour les internautes de notre site ?
Oyann : Bonjour, et bien je m’appelle Oyann, je suis auteur compositeur et surtout interprète et je suis de Biarritz. Après plusieurs mois de travail, je présente aujourd’hui mon premier album, sorti le vendredi 26 février 2016. J’ai co-produit celui-ci avec le label 4US Records, et j’ai eu la chance d’avoir la collaboration de plusieurs artistes que j’aime beaucoup, comme les chanteuses Kinnie Lane et Jena Lee, le groupe Eskemo, le chanteur Elias,  les auteurs François Welgryn et Aymeric Mazaudier, ou encore mon pianiste avec qui je compose beaucoup : Baptiste Grué.  Le tout réalisé par Yann Marchadour.

VT : A partir de quel moment as-tu commencé à faire de la musique ?
O : Je chante depuis tout petit, j’ai toujours eu ça en moi. Je passais des journées entières dans ma chambre à chanter toutes les chansons que j’entendais à la radio, ou sur les Cds de mes parents.

VT : Parles-nous de ton parcours musical jusqu’à présent ?
O : A l’adolescence je commence à écrire mes premiers textes et à composer mes premières mélodies. Puis vers 18 ans je commence à faire quelques scènes avec des associations et quelques concours. 
J’ai également la chance de faire la première partie de Lucie Azard (candidate de la Star Academy 7) quelques semaines après sa sortie de l’émission. J’en garde un très bon souvenir.

En 2010, j’intègre une comédie musicale « Atlantéa 2013 » et en 2011 je sors mon premier single « Donnez moi la force » avec un label indépendant.Fin 2012 et en 2013, je reviens avec de nouvelles chansons et un EP que je co-produis avec le label 4US Records. Ensuite, avec mes musiciens, nous faisons beaucoup de scène, dont des premières parties, (Romain Ughetto, Gérald Dahan, D’jal, Elias,..), tout en préparant mon premier album, que je dévoile aujourd’hui.

VT : En 2013, tu as financé ton premier album par MyMajorCompany et tu as largement atteint ton objectif pour concevoir cet opus. Le soutien du public doit te faire chaud au cœur ?
O : Oui effectivement, une partie de l’album a pu être financé grâce au soutien des internautes via le site participatif MyMajorCompagny. 
C’était une belle expérience, j’ai pu échanger avec de nouvelles personnes, avoir de nouveaux avis, conseils.. Et grâce à leur soutien nous avons pu finir la production de l’album. Ca fait chaud au cœur, car en plus du soutien des gens qui me suivent déjà, j’ai également eu le soutien de nouvelles personnes qui me découvraient sur le site, et qui croyaient en moi et ont participé au projet.Encore un énorme MERCI à eux !

VT : « J’en tremble » est un extrait de l’album «Mon Empreinte » sorti le 26 février… Peux-tu nous parler de l’ambiance de cet album et de ce qu’il représente pour toi ?
O : Nous avons tourné un clip sur le titre « J’en tremble », qui est disponible sur Youtube et qui annonce la sortie de l’album. 
« Mon empreinte » est un mélange de Variété / Pop avec des sonorités électro. J’ai voulu dans ce premier album, me dévoiler un peu plus, une sorte d’album autobiographique. De mes histoires d’amour, de mon passé, de mes envies, de mes rêves…

VT : Suite à la sortie de l’album, tu comptes faire une tournée pour rencontrer ton public et en faire la promotion ?
O : Quelques concerts sont actuellement en train de se mettre en place, je les annonce au fur et à mesure sur mon site internet. J’ai hâte de remonter sur scène avec mes musiciens, et de faire découvrir un peu plus cet album en Live.

VT : Tu as participé en 2010 à une comédie musicale « Atlantea 2013 : du Sphinx à l’Atlantide » aux côtés de Olympe (The Voice 2013) notamment. Qu’est-ce que cette expérience t’a apporté ?
O : J’aime beaucoup les comédies musicales, et j’ai toujours voulu en intégrer une.

Même si l’aventure n’a pas duré très longtemps, faute de moyen, j’ai quand même fait de belles rencontres, et c’est grâce à cette expérience que j’ai pu aussi ensuite enchainer avec la sortie d’un single, et continuer ma petite route. Sans la comédie musicale je ne sais pas si aujourd’hui j’aurais eu le même parcours, et si un album aurait vu le jour.

VT : D’ailleurs, on a lu dans un de tes interviews que tu avais refusé de participer à la saison 2 de The Voice car tu avais d’autres projets. Aujourd’hui, si l’émission te contacte de nouveau, tu y participerais ?
O : Franchement je ne sais pas du tout. J’y réfléchirai si l’occasion se représente, mais ce n’est pas une décision à prendre à la légère je pense.

VT : En tant qu’artiste tu as forcément d’autres artistes musicaux qui t’inspirent ? Lesquels influencent le plus ta musique ?
O : J’écoute vraiment de tout, en passant de Patrick Fiori à Sia… Je m’inspire vraiment de tout !

VT : Pour finir, quelle est ta devise pour avancer au quotidien ?
O : Ne jamais baisser les bras, croire en ses rêves. C’est un métier très difficile, il faut surtout garder la passion, et faire les choses avec son cœur.

Suivre et écouter l’artiste
      

– Propos recueillis par Céline Akoum – 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *