Hiro Mashima, le papa de Fairy Tail

Hiro Mashima, le papa de Fairy Tail

Deux semaines après la parution du tome 62 de Fairy Tail en France, retour sur cette série débutée il y a plus de 10 ans.

Fairy Tail, une saga pleine d’aventure et de rebondissements

Exposition Fairy Tail - Angoulême
Exposition Fairy Tail, FIBD Angoulême 2018

Traduite dans 17 pays, Fairy Tail est l’une des séries les plus lues au monde. Alors que l’avant-dernier tome vient tout juste de sortir en France, cette série a été achevée au Japon durant l’été 2017 et a été vendue à plus de 60 millions d’exemplaires.

Fairy Tail raconte l’histoire de Lucy, une jeune sorcière dont le rêve est de rejoindre la célèbre guilde de Fairy Tail. Tandis qu’elle se promène tranquillement dans la ville portuaire d’Hargeon, elle va faire la rencontre de deux personnages aussi sympathiques qu’originaux : le mage Natsu ainsi que son compagnon et chat Happy. Alors que ces derniers la sauvent d’un enlèvement, ils vont lui proposer de rejoindre leur guilde qui n’est autre que Fairy Tail. Bien que le rêve de Lucie se réalise, elle va découvrir que cette guilde est réputée pour la puissance de ses membres, mais aussi pour leur caractère imprévisible. La suite ? Une multitude d’aventures aussi passionnantes que fantastiques où de nombreux personnages viendront leur prêter main forte.

Hiro Mashima, une carrière dans le manga commencée il y a plus de 20 ans

Hiro Mashima - Angoulême 2018
Hiro Mashima, FIBD Angoulême 2018

Hiro Mashima n’est pas seulement connu pour Fairy Tail. Ayant débuté sa carrière à l’âge de 20 ans, il est l’auteur de très nombreux one shot tels que Bad Boys Song ou Magicien mais aussi d’une autre grande série Rave, débutée en 1999 au japon et terminée en 2005 avec 35 tomes.

A l’occasion du festival de la bande dessinée d’Angoulême, nous avons eu l’occasion de visiter l’exposition consacrée à la saga Fairy Tail avec comme guide de marque son auteur lui-même. Tout au long de cette visite, nous avons pu en apprendre plus sur cet homme à la fois humble et charmant :

1- C’est un grand collectionneur de figurine

2- Il est fan de la bande dessinée franco-belge et aime beaucoup le dessinateur Nicolas de Crécy

3- Pour le tome 50, il a créé 50 cartes postales représentant chacune un personnage (au départ il devait n’y en avoir que 5 mais l’auteur a pensé que c’était peu et a donc voulu en faire 50. Il avoue tout de même avoir eu du mal à tenir les délais).

4- Il s’inspire de beaucoup d’univers comme le Seigneur des anneaux, celui de l’auteur Miyazaki, Dragon Quest ou encore Final Fantasy. Cependant, lors de la création de ses personnages, il ne cherche pas à les faire ressembler à une œuvre existante mais s’inspire des personnes qu’il a autour de lui.

Pour en savoir davantage sur ce célèbre mangaka et sur ses futurs projets regardez notre vidéo réalisée lors de la visite de l’exposition :

– Rédaction et réalisation vidéo : Ophélia Pastorino