« Post traumatic »: l’EP poignant d’un membre de Linkin Park

« Post traumatic »: l'EP poignant d'un membre de Linkin Park

Six mois après la disparition de Chester Bennington, le compositeur, musicien et deuxième chanteur du groupe – Mike Shinoda – sort un EP intitulé « Post Traumatic » dans lequel il raconte les épreuves qu’il a traversé depuis.

Lors du live hommage d’octobre dernier, il avait déjà exprimé sa peine à travers un titre inédit Looking for an Answer. Cette fois-ci il va plus loin et les fans voient dans cet EP le plus beau cadeau jamais reçu depuis la disparition de leur idole. 10 minutes de souvenirs, de réflexion, de réalité et surtout de sincérité, comme une sorte de thérapie de groupe entre l’artiste et ses fans.

Le titre est déjà très évocateur. A travers ces 3 chansons, Mike libère toute sa tristesse, sa frustration et délivre les textes les plus personnels qu’il ait jamais écrits, que ce soit en tant que membre de Linkin Park, ou en tant que Fort Minor.

3 titres, 3 thèmes et 3 styles complètement différents

Le premier – Place to start – évoque son trouble et sa tristesse suite à la mort du chanteur. Il y explique à quel point il était perdu et ne savait plus à quoi se raccrocher. Le titre se termine par des messages vocaux laissés par son entourage lui adressant ses condoléances, moment poignant et empreint de sincérité.

Over again aborde directement la mort de Chester, et de la manière dont il a traversé les mois qui ont suivi, notamment de la difficulté de lui rendre hommage sur scène au Hollywood Bowl trois mois plus tard. Ce titre est pour moi le plus fort des trois car la montée en crescendo renforce la puissance des paroles.

Enfin, Watching as I fall est plus… violent. Des paroles tranchées et un rythme beaucoup plus soutenu dès le début du titre. L’artiste dénonce le poids de la société sur sa manière de faire le deuil: à la fois étouffante et passive. Ce titre se termine à nouveau par des paroles: un discours de Mike décrivant les derniers événements qui lui sont arrivés: incendies en Californie de décembre 2017 qui avaient fait évacuer des milliers d’habitants au nord de Los Angeles dont plusieurs personnes de son entourage. Une année qu’il décrit comme chaotique.

Au final, je trouve que ces trois titres sont simplement des pépites brutes: des musiques et des arrangement très travaillés et sublimes, alliés à des textes francs, spontanés et vrais.

Etant une fan inconditionnelle, je ne me lasserai jamais de ce qu’il compose, mais ces trois titres donnent une sacré p*** de claque!