Janvier 2016 : La trêve hivernale prend fin !

Illustrations copyright to: Kiersten Essenpreis

13h00 : J’ai l’estomac dans les talons. Je repense à la biture de la veille avec les copains et le froid hivernal qui m’attend dehors. Sans crier gare, le paquet de tacos à proximité est vide, c’est la bérézina. Hors de question de se peler le jonc à l’extérieur. Je m’attelle donc à atteindre le frigo et dévorer un contenu douteux de fromage. Puis m’enfonce dans mon lit, emmitouflée dans une couette épaisse et douce, face au dernier épisode de Mr. Robot.

On vous l’a dit, 2016 est l’année de la joie. (Et non phallique selon le très sérieux « Brain Magazine ».) Good news, la trêve hivernale des séries touche à sa fin. #bonheur#coeuraveclesmains.

Période de doute et d’angoisse chez les Binge watchers, cette trêve prend place en décembre, ruse marketing pour renouveler ton abonnement chez Canal + ou Netflix. Mais bien entendu, toi tu survoles tout ça, car le streaming ne décèle déjà plus aucun mystère pour toi.

Longtemps projetée en arrière-plan face à son consœur le cinéma, la série n’a aujourd’hui plus rien à envier aux longs-métrages hollywoodiens. Les productions s’affolent et donne carton vert aux réalisateurs qui plus que jamais bénéficient aujourd’hui d’un soutien financier aux limites repoussés.

La chaîne de construction est complexe, l’écriture soignée, le montage efficace, la bande son frissonnante et l’étalonnage quant à lui donne le ton. C’est sans parler des acteurs et actrices qui incarnent de nouveaux rôles, inédits dans le monde du petit écran. 

La série est fidèle, on fantasme sur ses personnages, on s’identifie, on rit, on pleure, on s’émeut, on s’attache. On réussit presque à nouer une relation avec le fictif et surtout, on apprend.  Car aujourd’hui la série n’est plus seulement un divertissement. Exit les séries B allemandes diffusées depuis 2000 sur M6 et W9 et toutes celles qu’on ne citera pas, car nous les avons déjà oublié. L’horreur, le fantastique, la comédie ou le drame ont déjà pris place. Cinéma VS Série même combat ? Tutut, pas de bougonneries, rien ne sert d’être en bisbille avec qui que ce soit, les deux valent bien leur pesant d’or.

La société contemporaine se questionne et ces questions les scénaristes nous les posent. L’identité sexuelle (Looking, Transparent, Masters of sex..), le racisme, les dérives des NTIC (Unreal, Black Mirror, Mr.Robot…), le féminisme (Sex & The city, Girls…), le milieu carcéral (Rectify, Wentworth, Orange is the new black…) et tant d’autres sujets. Les années 2000 ont vu éclore de biens beaux oisillons, d’espèces aussi diverses que variés. . C’est aussi désormais le rôle de l’écran de faire écho de nos propres réflexions quotidiennes.

 

Autre phénomène, la série rassemble

 

A l’instar des « Beliebers », des « Smilers » ou encore des « Little Monsters » du monde musical, (=>Petits noms donnés aux fans de Justin Bieber, Miley Cirus et Lady Gaga) les séries jouissent elles aussi du soutien sans faille de leurs fans. Ainsi, des communautés entières vouent un culte à un casting d’acteurs haut en couleurs. Exemple : Les « Grey’s Addicts » (fan de Grey’s Anatomy), partageant sur les réseaux sociaux un amour inconditionnel pour les docteurs chauds lapins du service de chirurgie du « Seattle Grace Hospital ». Par ailleurs, j’annonce tout de suite que la suite de la saison 12 de Grey’s Anatomy reprend le 11 février sur ABC, soit le 12 février sur toutes les plateformes de téléchargement illégales et de streaming.

 

Alors bon très bien, et maintenant on regarde quoi ?

Janvier ça se bouscule au portillon, suite des saisons en cours et diffusion en prime time des nouveaux bébés de HBO, Netflix, CBS et tout le tsoin-tsoin récurrent.


1) Alors, si tu désires savoir où en sont rendu les séries que tu as entamé, je te conseille un petit Ctr+F (Ou pomme+F) sur ton clavier sur le site de nouveaute-tele.com. J’accorde que la page est anarchique, mais en tapant le nom de la série qui te fait baver, les informations essentielles y apparaîtront. 

2) Pack débutant ou expert, tu peux consulter cet édito plutôt récent publié sur le webzine de « Première », une liste non exhaustive sur les dernières nouveautés du moment et leurs dates de sortie respectives.

3) Autre perle, le calendrier édité par le site web sérieaddict.com pour te faire ta programmation sur les prochaines semaines, utile avouons-le.

Pour ma part, je conseille à chacun en ce début d’année de porter attention à « Vinyl« , du célébrissime Martin Scorsese ainsi qu’à la suite de « Empire » et « Mozart in the Jungle« , séries axées sur le monde musicale, aux trois styles différents (Rock, Hip-Hop, Classique). 

   

Sur ces mots, à cor et à cri, je recommande une fois de plus cette activité annexe à une vie remplie, qui laisse libre cours à la détente ou à la réflexion. Longue vie aux séries !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *