Kingsman, le cercle d’or : 007 n’a qu’à bien se tenir !

Kingsman, le cercle d’or : 007 n’a qu’à bien se tenir !

L’élite des renseignements britanniques KINGSMAN doit faire face à une nouvelle menace. Leurs quartiers généraux détruits, ils doivent trouver une solution pour rebondir et sauver le monde. C’est alors qu’ils découvrent les STATESMAN, leurs cousins américains, un nouvel allié de taille. 

Le premier Kingsman nous avait fait l’effet d’une bombe atomique, ce deuxième volet est tout simplement de la dynamite pure et dure ! Bien plus qu’à la hauteur de nos attentes, la recette épatante qui nous avait tant séduits est de nouveau reprise avec un assaisonnement légèrement différent : de quoi nous rendre carrément accro. Les scènes de combats sont poussées à l’extrême. Les ralentis sont bien pensés, les plans sont plus fous les uns que les autres le tout porté par une bande son dingue. 

Un coup de maître de la part du réalisateur de talent Matthew Vaughn. Pour couronner le tout, un casting en or : Colin Firth (de retour sans surprise), Mark Strong, Julianne Moore, Halle Berry, Channing Tatum, Jeff Bridges, Pedro Pascal… avec une apparition loufoque d’Elton John ! N’oublions pas Taron Egerton dans le rôle principal qui petit à petit fait son nid dans le monde du cinéma !

Un humour complètement absurde, des scènes d’action improbables mais visuellement bluffantes, on ne s’ennuie pas une seconde. A noter tout de même certaines scènes un peu « tirées par les cheveux » et qui n’apportent pas toujours grand-chose.

De l’action, de l’émotion et de l’humour, « Kingsman : Le cercle d’or » nous séduit par son modernisme et son dynamisme bluffant. C’est donc avec grand plaisir que l’on retrouve la classe british des Kingsman ! Un troisième volet serait sans doute risqué. Le charme et l’effet de surprise pourraient rapidement s’essouffler. A voir jusqu’où le génie de Matthew Vaughn peut aller…