Hunger Games, La Révolte, partie 2 : Une fin en apothéose

L’heure de la révolution a sonné. Il est temps pour Katniss et ses acolytes de faire tomber le Capitole et de lever leurs armes vers le Président Snow. Le Geai Moqueur doit faire face à de nombreux pièges avant d’atteindre son objectif. Qui est vraiment de son côté ? A qui peut-elle réellement faire confiance ? Bienvenue dans les 76ème Hunger Games…

Source

Voilà c’est fini. « Hunger Games » nous aura tenus 3 ans en haleine. 3 ans d’aventures aux côtés de Katniss. Ce dernier volet tient toutes ses promesses et relève le niveau de la première partie qui nous avait tant déçus à cause de ses longueurs. La révolution se mettait certes en place mais l’action se faisait attendre. La deuxième partie est à la hauteur de nos attentes : action, frisson et émotion sont au rendez-vous.  On ne pouvait pas rêver mieux pour l’ultime épisode. L’ambiance des « Hunger Games » a toujours été sombre et sous tension et le final atteint des sommets. Des scènes lugubres et angoissantes comme celle où l’équipe de Katniss rencontre les mutants.
Un passage renversant, sans doute l’un des meilleurs du film.

Les personnages ont tous mûris. Le Geai Moqueur, symbole de cette insurrection, se transforme en martyre et le poids de cette révolte commence à peser lourd sur ses épaules.
Il est temps d’en finir.

Un final sur les chapeaux de roues, la seconde partie de « La Révolte » est presque le meilleur film de la saga. Notre coup de cœur reste  « L’Embrasement », excellent de bout en bout.

Difficile de réaliser que l’année prochaine, il n’y aura pas de nouveau « Hunger Games ». On sort de la salle avec un pincement au cœur. L’une des meilleures sagas de ces derniers temps pour adolescents et jeunes adultes se termine en beauté.

On retiendra le message fort de la dictature et d’un peuple qui fait tout pour renverser le pouvoir et vivre mieux. Une histoire censée qui nous aura bien fait réfléchir. Katniss est le rôle qui aura véritablement révélé le gigantesque talent de Jennifer Lawrence. Cette héroïne nous manque déjà…

Une fin épique et riche en émotions. Ce dernier volet clôt parfaitement  cette saga malgré quelques longueurs. « Hunger Games » restera gravé dans nos mémoires pendant longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *