The Bold Type : La série qui repense les codes

the bold type_votre talent

La première saison de « The Bold Type » s’est achevée début septembre et il est temps de faire le bilan…

L’intrigue en quelques mots

Jane, Sutton et Kat sont jeunes, elles sont audacieuses et travaillent pour le prestigieux magazine de mode Scarlet. « The Bold Type« s’inscrit dès ses premières notes comme une version moderne du désormais classique et imparable « Le Diable s’habille en Prada«  dans lequel Meryl Streep et Anne Hathaway se donnent la réplique dans l’univers tyrannique de la mode.

Une série en adéquation avec les préoccupations des millenials

Depuis 2006, l’année de sortie du « Diable s’habille en Prada« , les codes ont changé. Les magazines se lisent en ligne, la communication passe par les réseaux sociaux, et la parole semble s’être définitivement libérée dans ce magazine aux accents féministes, mené par Jacqueline Carlyle. Abandonnée l’image imposante, presque écrasante de Miranda Priestly, la directrice de Scarlet incarne une icône féministe de caractère, à la fois forte et bienveillante. On est loin de l’image du chef tyrannique qui nous pousse à bout pour soi-disant « repousser nos limites ». Au contraire, Jacqueline Carlyle pousse à l’admiration, de par sa poigne de fer mais aussi par sa capacité à écouter et pousser ses jeunes recrues à aller au-delà de leurs peurs en installant avec elles une relation de confiance, qui démontre que les rapports entre les femmes ont également évolué vers une configuration qui relève à présent davantage du soutien et de l’empouvoirement que de la rivalité ou de la jalousie, typiques des séries des années 90-2000.

Une ode à la liberté d’être

« The Bold Type«  offre ainsi une palette de personnages à la personnalité nuancée et aux ambitions aussi différentes que passionnantes. L’identification se fait facilement et au bout de quelques minutes on se projette dans les combats des personnages, on ressent leurs envies, leurs faiblesses et leurs dilemmes.

Cette série se pose comme une ode à la liberté et à l’accomplissement de soi par le dialogue et le dépassement des tabous. En abordant dans chaque épisode des débats complexes tels que le harcèlement sur les réseaux sociaux, le rapport au sexe, ou même la maladie. En interrogeant les idées reçues et les préjugés, « The Bold Type » nous pousse à nous ouvrir au monde et à y affirmer notre légitimité, et ça fait du bien.

Rafraîchissante et empouvoirante, il est certain que The Bold Type vous donnera envie de vous dépasser et de partir à la conquête de vos rêves les plus fous