Paradis : douces balades électroniques en français

Paradis : douces balades électroniques en français

Etoile montante de la scène électro française, c’est au Fnac Festival 2017 que nous avons eu la chance de voir se produire le groupe Paradis. Focus sur ce groupe qui réconcilie chanson française et musique électronique.

Pochette de l’album « Recto Verso »

 

Composé de Simon Mény et Pierre Rousseau, Paradis est un tandem français né d’une rencontre anodine lors d’une soirée parisienne en 2010. Paradis, c’est deux univers qui se rencontrent, se mêlent et finissent par se compléter à la perfection. Un mariage entre univers mélancolique et rythme enjoué.

C’est finalement 6 ans après cette rencontre et un travail sur diverses reprises que le groupe sort son premier album « Recto Verso« , à nouveau symbole de cette ambivalence musicale. Cette ambiguïté est d’ailleurs soulignée par leur pochette d’album : un hymne à la sensualité et à la dualité.

A chaque morceau, on retrouve une mélancolie tendre et délicieuse, sublimée par une langue française où chaque mot est subtilement choisi pour la poésie qu’il crée. Ces mélodies deviennent de belles histoires dont les mots sont bientôt ancrés dans notre mémoire, comme des souvenirs remémorés sans cesse.

Mais Pierre et Simon ne se contentent pas d’un travail fin sur leurs chansons. Leur perfectionnisme touche aussi leurs clips tous aussi envoûtants. Passionnés de photographie, ils utilisent les images pour affiner encore leur art. « Garde le pour toi » arbore un aspect photographique et séquentiel où le temps semble comme figé. Avec ses plans rapprochés et son éclairage rouge, « Toi & Moi » met quant à lui en scène le duo dans une atmosphère intimiste et sensuelle pour nous parler séduction.

Le morceau phare de l’album reste « Recto Verso » qui donne son nom à l’album. La poésie entêtante d’un été indien sur le point de s’achever.

Nous pouvons également mentionner « De Semaine en Semaine » qui sonne définitivement comme la bande son d’un trajet quotidien avec sa « boucle qui tourne dans le soundsystem ». Un véritable tourbillon où le temps file toujours plus vite.

Finalement, cet univers si particulier est difficile à retranscrire sur scène. Les artistes semblent enveloppés hermétiquement par cette bulle que forme leur univers. Mais une fois ces douces mélodies prononcées, on se surprend rapidement à chanter avec eux cette poésie qui revient en tête.

 

A chaque morceau, son histoire et sa mélodie… laissez vous charmer !