GLOW, du catch et du glamour

glow - votretalent

Il y a une semaine, j’ai commencé GLOW… et j’ai adoré ! Présentation de cette nouvelle série signée Netflix, qui envoie du lourd…

L’histoire des Gorgeous Ladies of Wrestling – G.L.O.W

glow

Cette nouvelle série originale est inspirée d’une histoire vraie, et nous plonge dans les coulisses de « Gorgeous Ladies of Wrestling » (« les magnifiques femmes du catch »), qui fut la première émission de catch féminin lancée à la télévision américaine en 1985 ! On y retrouve tout du catch féminin vintage : vêtues de bodys fluos et sensuels, les « Good Girls » et les « Bad Girls » s’affrontent sur le ring dans de petites saynètes too much, mais tellement drôles !

A l’époque, c’est le réalisateur Matt Cimber et le promoteur David McClane, qui ont l’idée folle de monter un show de catch entièrement centré sur les femmes. Ils organisent alors un casting un peu improbable qui attire mannequins, danseuses, cascadeuses et autres actrices en galère, et réuni finalement douze femmes qui n’ont au départ rien en commun. Suivent alors des semaines d’entraînement avec un pro du catch, le mexicain Mando Guerrero. Diffusé en 1985, ce show aura un grand succès et participera beaucoup à l’affirmation des femmes. Une success story qui méritait bien d’être racontée !

C’est donc sur cette histoire que se base le synopsis de la série GLOW. 12 jeunes femmes soudées quoique différentes, qui vont s’entraider pour monter un projet qui leur tient à coeur et qui va redonner, pour certaines, du sens à leur vie : la première émission de catch féminin !

GLOW, la nouvelle série signée Netflix

 

Nous revoilà donc plongés dans les 80s pour cette nouvelle série originale signée Carly Mensch et Liz Flahive. Betty Gilpin y incarne Debbie, ennemie jurée de Ruth, incarnée par Alison Brie. Deux actrices peu connues, mais talentueuses !

Cette série est un véritable spectacle ! Le générique, composé de musique vintage et de néons fluos, nous met directement dans l’ambiance. La musique, l’ambiance 80s et so girly et la touche de féminisme omniprésente en font vraiment un chef d’oeuvre… sans en faire trop !
On s’attache vite à chaque personnage, atypique et cliché : Ruth, la comédienne ridicule qui en fait beaucoup trop, Cherry, la badass maîtrisant l’art de la répartie, Melrose la fêtarde, Sheila, la femme qui se prend pour une louve ou encore Sam, le producteur antipathique. La série use et abuse des clichés, dans les choix du casting comme dans le scénario… et c’est drôle ! Car oui, GLOW est une série pour rire. L’humour apporte une touche légère à l’histoire, sans être trop lourd. GLOW, c’est aussi une bonne dose de girl power et de solidarité. En bref, tout est réuni pour passer un bon moment.

On pourra reprocher à la série un démarrage un peu lent et un scénario un peu décevant à certains moments. Mais je vous promets que vous n’allez pas vous ennuyer !

En résumé, GLOW, c’est 10 épisodes drôles et glamour, qui met en plus en valeur les femmes ! Une série que je ne peut que vous conseiller (;