Les Fréro Delavega, une dernière en beauté à Bordeaux

Les Fréro Delavega, une dernière en beauté à Bordeaux

Bordeaux, place des Quinconces, samedi 10 juin, 25 000 personnes.

Ce samedi 10 juin, j’ai assisté au dernier concert des Fréro Delavega. Peu d’artifices, décors très minimalistes. Le show qu’ils avaient présenté pour la tournée de leur deuxième album n’est plus. Ils ont misé sur l’émotion et la simplicité. À tel point qu’ils ont chanté, comme à leur habitude, la chanson « Caroline » de MC Solar, en plein milieu de 25 000 personnes.

Le public a eu droit à deux premières parties : Bon Air et Laurent Lamarca, de belles découvertes musicales. Puis vers 22h, les deux compères sont arrivés pour plus de 2 heures de show, en émotion et intensité. Ils ont repris leur premier et leur second album pour finir sur leurs reprises qui les ont fait connaitre sur youtube et à The Voice : Il y a, Caroline, P.I.M.P etc. Sur ce dernier titre, ils ont appelé la foule à se transformer en pirate et à les faire naviguer. Les Fréro ont donc sorti leur bateau et comme bon surfeur, ont navigué sur la foule.

Le clou du spectacle était plus qu’émouvant. Jérémy Frérot s’est retourné devant Florian, son acolyte depuis 2011, pour lui faire une surprise. Une belle surprise. Il lui a écrit une chanson de remerciement et « d’adieu ». Il n’est pas triste mais nostalgique, nous a-t-il dit. Puis Florian, sous le coup de l’émotion a pleuré puis a repris « Quand je serais un grand », titre de leur second album. À la fin de cette chanson, ils se sont enlacés sous un leitmotiv « Demain tout ira bien » et les applaudissements de la foule, émue, avant de quitter la scène, ensemble.

Bonne route à vous les garçons. Ceci, n’est pas un au revoir.