The Island: la polémique sur une boucherie télévisuelle

Bonjour à tous! J’espère que vous allez bien et que vous êtes motivés à exercer votre esprit… Aujourd’hui je m’attaque non pas à un programme mais aux Français… Ou du moins à la stupidité et à l’incohérence qui animent bons nombres de moutons dans notre population. Aujourd’hui je vous parle d’un scandale ou plutôt d’une polémique qui a entretenu les émissions bidons de la TNT. Je vous donne son nom, connu maintenant a la même ampleur que celui du « Génocide arménien »: « la polémique du cochon tué a coup de pierre dans The Island ». Pour commencer, un bref récapitulatif de l’émission: une dizaine de français perdus sur une île déserte doivent se filmer durant 28 jours  en mode survie à l’aide de caméras portables. Ils n’ont aucune ressource, doivent créer eux même leurs moyen de se chauffer s’abriter, se nourrir… Un « Koh Lanta » sans le stand de frite située hors champs en d’autres termes. 

Source
The Island, la nouvelle émission de M6

La polémique liée à ce programme est basée sur « l’assassinat atroce d’un cochon sauvage a coup de pierre ». Bien entendu, comme dirait l’un de mes amis à qui j’ai parlé de ce sujet, un homme bien éduqué saura qu’il est plus humain d’élever ces braves bêtes en masse et de les mettre à mort a coup de bâillonnette pour le bonheur du consommateur qui la gaspillera plutôt que d’en tuer une « à la main » dans le but de survivre. Bref, là n’est pas le sujet, quoi que…

Ce pour quoi j’écris (et je m’écrie) c’est cette passion pour les téléspectateurs à vouloir contempler bien au chaud sur leur canapé, de braves humains se débattre pour survivre sans tout ce surplus technologique dont nous disposons actuellement dans nos foyers. Il est vrai que vivre sans tablette, sans douche et sans plaque à induction paraît quasi impossible (ce n’est pas pour rien qu’on envoi de l’argent en Afrique voyons!) 
Ce pour quoi je suis en colère, la téléréalité mise a part, c’est cette incompréhension du spectateur à l’égard du candidat. Il lui demande de lui vendre du rêve, de l’exotisme, de l’inattendu… Mais, du moment où il tue un animal et le confronte a la réalité (notez bien le terme il est assez présent à la télé en ce moment) il se braque et hurle a la cruauté. 

Je m’interroge donc: Pourquoi s’indigner devant la survie et la nature? Pourquoi être choqué devant une réalité que l’on réclame? Pourquoi ne pas se remettre en question devant le rôti que l’on a dans son assiette? (Ok cette dernière c’était juste pour l’humour mais vous m’avez comprise) 
Je trouve l’émission excellente, bien moins surfaite que « Koh Lanta » en matière de survie. Et je suis du côté des candidats blâmés : ils avaient faim, ils avaient un cochon, ils avaient des pierres, ils ont pu vivre dans de bonnes conditions un jour de plus. Point final. 
Une polémique de plus pour alimenter les réseaux sociaux, un triste quotidien dans la réalité numérique d’aujourd’hui… 

Si vous aussi vous partagez ce point de vue, ou même un autre différent, n’hésitez pas à commenter cet article via Facebook ou directement sur le site. J’attends vos réponses. 

Je vous souhaite une bonne réflexion et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *