Qui a volé les tartes ?

Qui a volé les tartes ?

Soyons honnêtes : la pâtisserie nous fait tous rêver – ou presque. Comptes Instagram, grands pâtissiers qui sont devenus de vraies célébrités, émissions de télé à succès… Les éclairs et autres desserts dominent le monde ! Moi la première, j’adore admirer une ganache bien lisse, un glaçage miroir bien brillant ou un joli chou bien gonflé. Alors forcément, quand de vrais artistes décident de pousser le vice encore plus loin et de créer de véritables œuvres d’art, je suis sous le charme !

C’est pourquoi j’ai décidé de vous parler aujourd’hui de « Qui a volé les tartes ? », alias La Châteleine, alias Mélanie Launay. Oui, je sais, normalement ça s’écrit châtelaine normalement. Mais avec la bonne orthographe, on perd le clin d’œil à la madeleine – et ça, c’est trop dommage. Après avoir emprunté de nombreux sentiers – pas de la perdition, je vous rassure – Mélanie a décidé de se poser et de se consacrer à sa passion. Sauf que, quand on a un petit côté Alice à tendance Chapelier Fou, il faut le laisser s’exprimer, non ?

Pas de soucis ! Non seulement Mélanie s’est lancée dans la pâtisserie, une tâche plus ardue qu’il n’y parait. La pâtisserie, tout comme la cuisine, est un art à part entière en soi. Des heures et des heures de travail, des techniques pointues et précises, de la patience… et du talent, bien sûr. Ajoutez à cela une intolérance au gluten et une folle envie de laisser libre cours à son imagination, et vous obtenez d’adorables petits monstres et autres créatures à dévorer.

Notre Alice de la pâtisserie a passé son CAP Pâtisserie en candidat libre en 2014. Et ça, c’est pas de la tarte ! Oui, le jeu de mot est facile. Mais je sais de quoi je parle, étant en train de préparer mon CAP Cuisine. Et je sais que préparer une formation chez soi pour la passer en candidat libre, ça demande beaucoup de travail et de motivation.

Mêler cuisine et imaginaire, ce n’est pas toujours facile. Faire un beau gâteau n’est déjà pas aisé. En faire un bon est encore plus difficile. En effet, le goût doit être à la hauteur de l’apparence, sinon c’est la déception garantie. Alors bien sûr, quand on découvre les sublimes créatures de Mélanie sur son blog ou l’un de ses réseaux sociaux, on ne peut pas juger le goût – même si les descriptions et les ingrédients me mettent carrément l’eau à la bouche.

Sans compter que la pâtissière en herbe qui sommeille en moi rêve de pouvoir un jour réaliser un Cupcake Froufrou ou une Tartrollette ! Un rêve qui pourrait se réaliser, puisque Mélanie s’est lancée dans un projet toujours plus fou : créer son propre livre de recettes. Et c’est elle qui en parle le mieux.

« Le bestiaire fantastique & autres contes gourmands est un recueil de recettes contées autour d’animaux fantasques, de petits monstres mignons et d’histoires en tout genre ! »

Une idée qui a séduit les internautes, puisqu’aujourd’hui son projet a été totalement financé sur Ulule – elle a même récolté plus d’argent que la somme initialement demandée.

« Le souhait de les faire vivre sur papier glacé pour les inviter à mettre la pagaille dans votre cuisine, à fréquenter vos étagères ou à se nourrir de vos émotions. »

Tutos vidéo, fiches recettes, stylisme culinaire… La Châteleine propose plein de petites merveilles sur son blog. Et bientôt, elle les proposera également dans son Bestiaire. Mélanie est une artiste accomplie qui a choisi la pâtisserie pour s’épanouir, pour notre plus grand plaisir.

P.S. : toutes les photos appartiennent évidemment à l’artiste Mélanie Launay et ont été utilisées ici pour illustrer l’article et son travail.