The Age of Adaline : l’histoire touchante réalisée par Lee Toland Krieger

On fait des listes. On fait des listes quotidiennement. Parfois même de façon inconsciente, mais oui nous faisons tous des listes continuellement. On fait des listes parce que ça nous rassure d’avoir un quelconque objectif pour les prochaines heures ou les prochains jours qui se glissent devant nous. Sauf que, comme nous le savons, les listes ne réalisent pas toujours comme on le voudrait. C’est normal, on appelle ça la vie.

Source

Mais pour Adaline ce n’est pas la vie qui va se mettre en travers de son chemin mais l’immortalité. Jeune femme de 29 ans, elle a un bel avenir devant elle, un mari, une petite fille adorable et pourtant les lois de la physique, et de la biologie, vont choisir un autre destin qu’épouse et mère. Tout commence un soir de neige, un brouillard aveuglant, un sol glissant, et un accident. L’eau glacée dans laquelle la jeune femme tombe fait descendre sa température à 31°c, son cœur s’arrête. Elle est morte. Un éclair… lui sauve la vie ? On peut dire ça. Un éclair percute sa voiture ainsi que son cœur, et ce choc refait battre son cœur. Elle ne le sait pas encore, mais elle est immortelle.

L’immortalité est un thème récurrent ces derniers temps. Souvent, on associe le thème « immortalité » aux vampires. Normal dira-t-on avec le nombre de séries, livres et films qui en parlent. Et si, ce phénomène purement fantastique, irréel avait glissé une idée d’immortalité à nous êtres humains. L’immortalité est la possibilité de recommencer une nouvelle vie n’importe où, découvrir le monde entier, peut-être même partir sur la lune, apprendre plusieurs langues…

Blake Lively se glisse parfaitement dans le rôle d’Adaline. Il s’agit de son premier grand rôle. Très loin de l’univers « Gossip Girl », ou « Savages », et pourtant on a l’impression que ce rôle n’attendait qu’elle. Le reste du casting colle aussi à la perfection avec chaque personnage, comme par exemple Harrison Ford.

Le charme, la magie, l’amour et l’histoire d’Adaline rendent le film exquis. Dommage que le film ne soit pas sorti dans beaucoup de salles en France…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *