#VotreTendance: Jim Parsons, sa réussite avec l’incarnation de Sheldon Cooper

#VotreTendance: Jim Parsons, sa réussite avec l’incarnation de Sheldon Cooper

Alors que nous attendons avec impatience la saison 9 de « The Big Bang Theory« , VotreTalent vous propose de vous replonger dans cette série en mettant à l’honneur Jim Parsons alias Sheldon Cooper.

Dans sa carrière de comédien, on peut dire que Jim Parsons n’a pas toujours eu de la chance. Il décroche son premier rôle en 2002 dans la série « Ed« . Il obtiendra son second rôle, plus consistant cette fois-ci, seulement 2 ans après dans le show « Amy » qui sera annulé l’année suivante. Il enchaîne des petits rôles sans vraiment décoller. A chaque fois qu’il sera retenu pour un rôle, le projet sera laissé de côte jusqu’à « The Big Bang Theory« .

Il devient rapidement le personnage emblématique de la série et se démarque vite des autres protagonistes. Sheldon devient rapidement l’icône des fans de la série. Et pourtant, c’est une personne assez particulière, même bizarre. Il a des habitudes très agaçantes, surtout pour son colocataire, Leonard. A titre d’exemple, Sheldon s’assoit à droite sur le canapé, pas trop prés de la fenêtre, pas trop loin du radiateur, en face de la télévision et personne ne peut prendre sa place. Il ne mange sa soupe qu’au poulet, avec de petites étoiles, chauffée a 82,2°. Il trie ses céréales par contenance de fibres. Il y a des jours propres pour aller au magasin de BD, pour faire la lessive, pour aller au restaurant et attention à celui qui tentera de changer ça.  Il n’aime pas les déclarations de sentiments ou toute sorte de marque d’affection. Il ne veut pas conduire. Il hait noël… à simplement lire ceci, on en conclut qu’il est certainement fou et énervant… Et pourtant on l’adore. Mais pourquoi ?

Au fil des épisodes, on finit par s’attacher à toutes ses manies. Il nous fait rire. On se rend compte que même s’il ne s’en aperçoit pas, il a besoin de ses amis et de sa petite amie. Il dépend d’eux et est attaché à eux. Enfin, son personnage évolue. Il commence à s’ouvrir au autres (très peu mais il commence…) notamment avec Penny, sa voisine sexy. Ils ont une très belle amitié et sont très attachés l’un à l’autre. Inenvisageable au début de la série, Il a une relation amoureuse avec une fille, Amy. Et même si cela est très rare, il l’embrasse et il va même, tardivement, lui dire qu’il l’aime. Autant d’évolution qui font que Sheldon Cooper est un personnage très attachant, l’icône même de « The Big Bang Theory« . Et même s’il espère décrocher un jour un Prix Nobel, son interprète, Jim Parsons, lui, a déjà remporté plusieurs récompenses, dont un Golden Globes pour ses prestations.

Jim Parsons a su donné un côté attachant et drôle à son personnage de Sheldon Cooper. Egoïste, égocentrique, stressant, énervant, le protagoniste a tous les défauts mais l’acteur a pourtant fait de lui l’icône de « The Big Bang Theory ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *