Le Roi Lion gardait encore ses petits secrets…

Aloha fidèles lectrices et lecteurs de Votre talent! Après ma précédente chronique sur ce chef d’œuvre cinématographique qu’est le Roi lion, je me suis dit qu’un seul article ne suffisait pas à balayer l’ensemble des références bibliques présentes. Du coup, voici la suite haute en couleur des aventures chrétiennes du bébé lion le plus mignon de l’histoire du cinéma !


Parlons tout d’abord d’un lieu que tout le monde connais: Hakuna Matata. Une oasis ou Timon, Pumba et Simba évolue hors des lois et des contraintes. Ils sont seuls au monde et crééent leur propre vision des choses. Pour eux les étoiles sont des lucioles, c’est vous dire. En d’autre termes, cet endroit est un véritable Éden pour reprendre l’expression populaire. Effectivement, un « Jardin d’Eden » pour reprendre la référence biblique, lieu ou Adam et Ève inventent eux aussi leur propre réalité.

Ensuite passons à un personnage assez emblématique de la sage: Raffiki. Présenter comme un grand sage, il tient fièrement son bâton ou qu’il aille et a réponse a tout. Il communique directement avec Mufasa, qui est Dieu. Cela nous rappelle le grand Moise, prophète fondateur de la religion judeo-chrétienne. Au travers d’un buisson de flamme il communique avec Dieu qui lui dicte les 10 commandements, et l’aide a s’échapper du peuple egyptien.  Dans le dessin animé, Raffiki discute avec Mufasa a travers le vent et la poussière et celui ci lui dicte quoi faire pour sauver le peuple des lions de l’emprise des hyènes. Étonnant n’est ce pas?

Enfin, parlons d’une image emblématique du film: la réunion des animaux. Comme on peut le constater dans le film, Mufasa est très attaché a l’équilibre entre les espèces. Zazou, son fidèle oiseau serviteur est son messager. Lorsque les hyènes s’emparent du royaume des lions (c’est super triste comme passage, j’en ai encore les larmes aux yeux en écrivant cette chronique) les espèces disparaissent. Au retour de Simba, accompagné de Zazou, la paix revient ainsi que les animaux. Cela fait écho a l’arche de Noé ou durant le Déluge les animaux se réfugient dans l’arche et ce n’est que lorsque la colombe apparaît que ceux ci peuvent reprendre possession de leur terre. Zazou joue ici le rôle de la colombe.

Voila tout ce que j’avais à vous dire par rapport aux références bibliques du Roi Lion mes amis. Si jamais par hasard vous vouliez rajouter quelques choses à mes propos ne vous privez en pas (le répétez pas mais je crois que Votre Talent recrute des nouveaux chroniqueurs….)

Alors à vous de jouez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *