Et si le Roi Lion nous avait menti pendant toutes ces années?

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous propose une chronique un peu spéciale sur un culte des Disney et surtout sur mon dessin animé préféré : le Roi Lion. Bien que non partisane de la théorie du complot, je me suis questionnée, au bout du 50ème visionnage de l’année, si un second sens ne se cachait pas derrière la bouille de lionceau trognon de Simba. Et si le Roi Lion n’était qu’une vaste analyse biblique et un champ de référence à la religion chrétienne ?                           

Pour commencer parlons des trois personnages principaux : Mufasa, Simba et Scar. Le premier, le roi des rois, Mufasa, incarne l’image de Dieu. Père fondateur d’une civilisation sauvage et pourtant ordonnée, il règne en maître sur la savane. Il éduque son fils Simba à entretenir la paix et la prospérité. (Attention spoiler) Une fois mort, nous retrouvons cette figure déiste dans ses apparitions dans le ciel. Il veille sur son royaume de manière spirituelle, un peu comme notre grand Barbu dans la Bible si vous voyez ce que je veux dire ! Simba se tourne d’ailleurs vers lui en lui demandant « pourquoi il l’a abandonné, pourquoi ils ne comprennent pas… »… Cela ne vous rappelle rien ? Eh oui, Simba n’est rien d’autre que l’incarnation même de Jésus, avec moins de dreadlocks et plus de poils, bien évidemment. Présumé mort pendant une longue période, il revient, entre guillemet à la vie pour prêcher la parole de son père et rétablir l’ordre dans son royaume. Il est le fils de Dieu/ Mufasa, après tout… Rappelons d’ailleurs que si Simba est exilé c’est de la faute de son oncle Scar qui lui a fait un coup monté. Allez petit quiz pour les meilleurs : qui dans la Bible trahit Jésus et le condamne ainsi à une mort des moins sympathiques ? Je vous le donne en mille : Judas. Scar est à l’origine de la mort de Mufasa, donc en soit il désapprouve l’ordre établi, ainsi que l’a fait Judas en se ralliant à Ponce Pilate qui ne voulait pas d’un « roi des Cieux ».

Une fois cette première vision à travers les personnages clés du film, je vous propose de vous intéresser aux chansons et notamment à « Je voudrai déjà être Roi ». Dans cette chanson, nous pouvons constater quelques références bibliques et notamment comment la parole de Dieu/ Mufasa est répandu parmi les animaux qui au début ne sont pas réceptifs (en refusant de chanter avec lui) puis qui écoutent et enfin adopte (et chantent) les dogmes transmis par Simba, comme l’ont fait les Juifs avec Jésus. Dans cette chanson, nous pouvons aussi voir que tous les animaux communiquent entre eux dans un seul et même but, qu’ils aident Simba à monter au Ciel. Cela nous fait nous remémorer l’épisode de la Tour de Babel, avant l’intervention divine bien entendu.

Parce que je ne peux pas tout vous dire sans avoir à écrire une encyclopédie sur le Roi Lion, voilà un bref aperçu des connotations bibliques liées à ce dessin animé que j’adore.  Pas besoin d’être un enfant pour se plonger dans le monde merveilleux des lions et des animaux de la savane, comme vous avez pu le lire des points de vue et d’analyse pour les grands sont possibles !

Je vous invite à le regarder une fois encore pour les fans et pour la première fois pour les novices en adoptant cette vision religieuse. Je compte sur vous pour me faire part de vos idées dans les commentaires et à compléter cette brève critique de cette anthologie.

Bon courage et bon film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *