Izia est de retour, prête à nous ensevelir de sa vague

Cette semaine, la jeune Izïa Higelin est revenue avec son groupe éponyme dans les bacs avec un troisième album : La vague. De quoi déboussoler après deux opus claquants aux basses très présentes.

Source : muzilive.fr

La fille de Jacques Higelin a commencé à imposer son propre nom en 2009 avec le premier album de son groupe Izia. Auparavant, elle se produit seule sur scène et partage quelques compositions sur un myspace. Souvent comparée à Janis Joplin en raison de sa voix et de son énergie, elle propose un rock déconcertant et emprunt de multiples autres styles musicaux. Principalement connue pour Let me alone et le titre So much trouble présent sur un deuxième album du même nom, la jeune femme se consacre aussi au cinéma. Nous pouvons la voir notamment dans Mauvaise fille et plus récemment dans Samba aux côtés de Charlotte Gainsbourg.

Il y a quelques mois, le groupe aux trois Victoires de la musique revenait sur la toile avec la première chanson tirée de leur nouvel album : Hey. Puis, nous avons pu découvrir La vague et Les ennuis, en duo avec Orelsan. Plus de basses imposantes, des textes en française, des collaborations avec des artistes de la new wave française dont Lescop : Izia semble prendre un tournant radical dans sa carrière et ça fait du bien autant que ça surprend. Les compositions n’en gardent pas un côté percutant de part les mots et les rythmes utilisés. De quoi encore nous entraîner dans des danses interminables en ce printemps. S’il se réinvente avec ce nouvel opus, le groupe n’en garde pas moins la patte qui l’a propulsée et tant mieux, puisqu’il se produira un peu partout à france jusqu’à l’été.

Pour (re)découvrir Izia, nous vous invitons vivement à écouter leur nouvel abum et peut-être serez-vous, vous aussi, happer par la vague. Plus d’informations sur : iziamusic.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *