« Tenue correcte exigée » : quand le scandale devient normalité

« Tenue correcte exigée » : quand le scandale devient normalité

Pas besoin d’être passionné de mode et/ou d’histoire pour se rendre à cette exposition et se mettre dans la peau des jeunes en quête de liberté, à toutes les époques !

« Tenue correcte exigée : quand le vêtement fait scandale » retrace une histoire de la mode vue sous l’angle des codes. Autrefois répertoriés dans de petits livres tels que « Traité de la vie élégante – suivi du code de la toilette » ou « Livre des faits et bonnes mœurs du sage roi Charles V», aujourd’hui ces codes sont uniquement dictés par la société. Ces (plus ou moins) non-dits du correct et de l’incorrect peuvent se retrouver n’importe où : dans des messes basses de rue, le mécontentement de votre famille, les critiques de catwalk par les journalistes, la surprise et l’outrage des spectateurs au visionnage d’un film, et j’en passe !

Vous y trouverez des vêtements de toutes les époques mais aussi des séquences de films diffusées sur écrans, des gravures, des articles de journaux et leurs photos scandales, le tout agrémenté de petites anecdotes dans le genre « Le saviez-vous ? ». Une exposition dynamique et assez ludique donc.

En revanche, ne vous laissez pas déstabiliser par l’organisation de l’exposition qui ne suit pas un ordre chronologique mais regroupe plutôt les pièces de collection par idées (le trop long, trop court, trop coloré, trop décolleté, etc.). Et quelle collection !
Retrouvez la robe de mariage de Brigitte Bardot qui a fait scandale à cause de son tissu Vichy rose, le smoking féminin d’Yves Saint Laurent, la marinière de Gabrielle Chanel, les pyjamas de soirée, les excès des podiums… Tout ce que l’on peut imaginer y est et même plus !

Je vous laisse donc vous rendre aux Arts Décoratifs de Paris avant le 23 avril pour y passer un bon moment, tout comme moi !