The Flash : Petit frère d’Arrow déjà en route !

Le 7 octobre 2014, la chaîne américaine CW lançait « The Flash« , un spin-off dérivé de sa série phare « Arrow« . La série a depuis fait du chemin, et quinze épisodes ont déjà été diffusés. Alors, « The Flash« , parti pour avoir le même succès que ses grands frères « Smallville » et « Arrow » ?

The Flash, à la poursuite du succès 

Suite au succès rencontré par Arrow, la chaîne américaine CW et le rival de Marvel, DC Comics ont décidé de lancer deux ans plus tard un autre super-héros, un peu plus connu cette fois : The Flash. Le personnage est apparu dans la saison 2 de « Arrow« . CW a voulu y aller en douceur, en se servant de la popularité de la série pour fidéliser de nouveaux téléspectateurs.

Jeune expert de la police scientifique de Central City, Barry Allen se retrouve doté d’une vitesse extraordinaire après avoir été frappé par la foudre, survenue lors d’une explosion d’accélérateur de particules. Sous le costume de Flash, il utilise ses nouveaux pouvoirs pour combattre le crime…

A la lecture seule du synopsis, on se doute que l’histoire paraît plus fictive et plus surnaturelle que celle d' »Arrow« . Et à raison : les effets spéciaux sont indispensables à chaque épisode, au moins lorsque The Flash court. L’histoire est trop surnaturelle comme en témoigne les « méchants » adversaires de Barry Allen. En effet, les méta-humains, ont également été frappés par la foudre, et possèdent des pouvoirs tous aussi invraisemblables les uns que les autres. Ces pouvoirs, contrairement à The Flash, sont utilisés pour faire le mal. Mais une question demeure : Pourquoi seuls les « méchants » ont obtenu des pouvoirs et pourquoi The Flash est le seul homme extraordinaire à lutter contre eux ?

Toutefois, on s’habitue vite à cette ambiance fantastique, et l’histoire (longue à démarrer il faut l’avouer) est prenante et on s’attache aux personnages. Dans la série, beaucoup de mystères nous intriguent, et le suspense qui en découle nous donne envie de regarder le show. Comme dans beaucoup de séries TV, des relations amoureuses naissent et se détruisent, et le côté « vie normale » de Barry Allen est tout aussi intéressant que celle du super-héros. Autre point positif, les cross-over entre The Flash et The Arrow sont très intéressants et cohérents avec l’histoire des différents personnages. Même si l’histoire de l’homme le plus rapide du monde est, pour le moment, moins intéressante que celle de la Flèche Verte, la série rattrape son retard avec les derniers épisodes diffusés. Quoiqu’il en soit, The Flash commence petit à petit à gagner des points auprès des téléspectateurs, moi y compris.La série est déjà renouvelée pour une deuxième saison !


Plus fantastique que « Arrow », cette série télévisée est un peu longue au démarrage, mais accrochez-vous. Si vous avez aimé les aventures d’Oliver Queen, celle-ci devrait vous plaîre au bout de quelques épisodes seulement…

Article annexe :
Arrow : la série à succès de DC Comics et CW

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *