Quand D8 se met à nue…

Mardi soir, 20h50, sur nos écrans, avec un reality show novateur. Une soirée qui s’apparente à un jeu de Cluedo dans lequel le coupable est déjà tout désigné : ce soir, le procès de la Télévision et plus particulièrement celui de la TNT avec D8 est ouvert.

Rappel de l’accusation : nouvelle téléréalité matrimoniale « Adam recherche Eve«  sortie ce mardi sur D8, dont le concept laisse perplexe : trouver l’amour dans le plus simple appareil pour aller au-delà du physique. Je laisse la parole à l’accusation.

En premier lieu, j’accuse D8 de prôner l’attirance physique dans les relations amoureuses, convaincant sa jeune audience par le biais de mannequins ou de candidats au physique plus qu’avantageux que les normes physiques sont plus que présentes dans notre société.  Ô anorexie quand tu nous tiens… J’accuse ce programme de convaincre que l’amour n’est que coup de foudre et critères prédéfinis, en ne laissant que trois malheureux jours aux candidats, que rien ne peut arriver par hasard et que toute notre vie amoureuse dépend de ressemblances et de choix. J’accuse la télévision de prôner l’hétérosexualité, mettant de côté les couples de même sexe comme si l’amour entre deux hommes ou deux femmes ne pouvait être aussi vrai et pure que celui entre un homme et une femme. Et surtout, j’accuse « Adam recherche Eve«  de vendre de la sexualité à des heures de grande audience, et de ne pas l’assumer totalement en floutant le sexe de ses candidats et cachant donc la vraie nature du concept.  

« Objection votre Honneur ! » me direz-vous. Je donne à la défense une chance de s’exprimer.

La chaîne a vraiment fait un effort dans la production. Un générique attractif, un cadre digne du jardin d’Eden, l’émission et son titre tiennent toutes leurs promesses. Une philosophie qui nous permet d’aller au-delà du physique en présentant deux candidats qui sont à l’opposé des attirances physiques de chacun mais qui ont une histoire commune qui les amène à se rapprocher et qui  nous redonne foi en l’humain. Je félicite D8 pour nous proposer pour la première fois des individus avec un cerveau et des neurones en état de marche et sans aucune vulgarité dans cette nouvelle télé réalité, vraiment merci du fond du cœur.

En bref, pour rendre compte de ce jugement, je n’accuse ni ne blâme entièrement D8 pour cette nouvelle émission qui, sur le papier semble superficielle mais en réalité l’est un peu mais pas trop. Je vous conseille, pour une fois et profitez en ce sera surement la seule, de vous faire votre avis sur cette émission en la regardant vous-même. Contrairement à D8 et la télévision, je ne me prends pas encore pour Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *