En route vers les play offs : Les Golden States Warriors

Durant ce mois de mars, VotreTalent vous propose une analyse des équipes susceptibles d’accéder aux play-offs, et de remporter le titre de champion NBA. Cette semaine, nous vous proposons de plonger au coeur de la Conférence Ouest, afin d’en savoir plus sur l’équipe qui occupe la première place : Les Golden States Warriors.  

Klay Thompson (gauche) et Stephen Curry (droite) ont les armes pour mener les Warriors au titre

Une régularité exemplaire

Tout au long de la saison régulière, les Warriors ont dominé la conférence, en témoigne leur bilan (46 victoires-12 défaites). En tête depuis le début des hostilités, l’équipe a depuis survolé ses adversaires, en faisant notamment preuve d’une grande régularité. C’est pourquoi cette saison les Warriors font parti des favoris pour aller chercher le titre final. Avec actuellement quatre victoires d’avance sur son premier survivant, les Memphis Grizzlies, l’équipe peut préparer tranquillement les play-offs, et aller chercher, pourquoi pas, un titre qui les fuit depuis 1975.

Les joueurs clés : Stephen Curry et Klay Thompson

Si les Warriors ont été aussi réguliers, la franchise le doit principalement à son duo Curry/Thompson. Le premier, meneur de jeu drafté au club en 2009, est l’actuel quatrième meilleur marqueur de la saison avec 1228 points marqués, et le meilleur aux tirs à trois points transformés (165). Pilier de l’équipe, Stephen Curry est très bien accompagné avec l’arrière Klay Thompson. Egalement drafté par les Golden State, cette fois en 2011, le joueur affiche de grosses stats cette saison, avec notamment un taux de réussite à trois points de 43,81 % : seul cinq joueurs ont fais mieux cette saison. Avec un duo en feu, les Warriors peuvent rêver.

La faiblesse : Le manque d’expérience en tant que favori

Comme dit plus haut, les Golden State Warriors courent après un titre de champion NBA depuis 1975. Cette année-là, la franchise a également remporté le titre de champion de la Conférénce. Hormis cela, le club n’a gagné aucune récompense majeure, si ce n’est le modeste titre de champion de la Division Pacifique (1976). Les Warriors ont toujours fais figure de petit poucet, d’outsider durant les play-offs, et alors qu’ils sont cette fois en haut de l’affiche, le manque d’expérience et la pression pourrait bien leur être fatal.

Le danger : Oklahoma City dès le premier tour

Si les Warriors peuvent se vanter de finir en première place lors de la saison régulière, ils ne pourront pas s’en vanter éternellement. En effet, si le classement restait tel qu’il est, et il a de grandes chances de ne pas bouger, les Warriors tomberont sur le Thunder d’Oklahoma City, un des principaux dangers de la Conférence Ouest, avec le MVP de l’an dernier Kevin Durant. Un gros morceau dès le début, suffisant pour mettre fin aux rêves des Warriors ?

A votre avis, qui sera le champion de la NBA au final ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *