The Kooks + Guests : un concert énergique et empli de surprises à Lille

Début septembre 2014, le groupe britannique The Kooks a sorti son quatrième album : Listen. À cette occasion, ils sont partis en tournée internationale et ont décidé de s’arrêter à trois reprises en France. Nous sommes allés les admirer à Lille, jeudi dernier.

Crédit photo : Pauline Fievet

Nat Jenkins & The Heart Caves : une jolie découverte en ouverture

20h. Le concert débute sur un groupe qui, si on se réfère aux visages des spectateurs, est presque inconnu en France. Mais il ne le restera pas longtemps ! Venant tout droit d’Angleterre, Nat Jenkins and The Heart Caves s’inscrit dans un rock’n roll aux sonorités proches des sixties et des seventies. Après une installation dans notre cher pays, ils viennent de sortir un premier EP éponyme où se trouve le superbe titre Gentle Night. Sur scène, ils nous ont parfois rappelés The Kooks justement, groupe dont ils font toutes les premières parties en France. Un groupe à suivre donc de très près.

Bleachers : la révélation musicale de ce concert

Après une première partie plutôt rythmée, suprise : un deuxième groupe monte sur scène. Ce sont les Bleachers, un groupe américain formé par Jack Antonoff, le guitariste du groupe Fun. Avec des titres comme Rollercoaster, Shadow et I wanna get better présents sur Strange Desire, leur premier album sorti en juillet 2014, ils ont fait dansé et remué le public dans tous les sens. Énergiques, ils se sont amusés à jouer avec les spectateurs plusieurs fois, en parlant français et surtout en nous proposant un solo de chaque musicien. Avec deux batteurs et un saxophoniste hors pair, les cinq musiciens ont proposé un véritable show, notamment avec la chanson You’re still a mystery. Un groupe à écouter mais surtout à revoir sur scène !

The Kooks : de véritables bêtes de scène

Après un peu plus d’une heure musicale, le groupe tant attendu monte enfin sur scène. Originaires de Brighton, les membres de The Kooks se sont fait connaître grâce à leurs titres Naïve, Seaside et She moves in her own way il y a bientôt dix ans. En ce début d’année, ils parcourent le monde pour présenter les chansons de leur dernier album : Listen. Ainsi, nous avons pu voir Luke Pritchard, le chanteur, littéralement vivre leurs compositions. Une attitude qui laisse malheureusement peu de place pour les autres membres de s’exprimer, mais ce léger point négatif est très vite rattrapé par la mise en scène. Entourés de plusieurs écrans, les artistes évoluent dans un univers graphique en parfaite harmonie avec les paroles de leurs titres. Immense coup de coeur pour Down et See me now, deux mélodies très différentes présentes sur leur quatrième album. Un groupe à écouter donc pour se rappeler son adolescence, et surtout à voir pour retrouver le sourire et l’énergie !

La tournée en France de ces trois groupes s’achèvent aujourd’hui à Lyon, à la salle du Transbordeur, un concert pas encore complet alors jetez-vous sur les places restantes. Pour les autres, ne vous en faîtes pas, les albums de ces différents artistes sont disponibles sur Internet, pour notre plus grand plaisir. De quoi vous occuper pendant notre semaine de pause...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *