Thomas Albert Francisco, I’m not a bad guy

Suite à la présentation de Thomas Albert Francisco, vous aviez hâte d’écouter sa musique. Voici une petite critique de son tout premier album …

« I’m not a bad guy » c’est le titre de ce mini-album. Composé de huit titres, vous avez la possibilité d’écouter ce jeune artiste en libre écoute sur  http://www.deezer.com/album/7514457
Vous hésitez encore ? Dans ce cas voici l’avis de la rédaction …

Des rythmes entraînants et simples, une jolie voix enivrante, granuleuse et douce à la fois qu’on en tombe presque amoureux-se ! Vous l’aurez compris la charmante voix de l’artiste opère de suite. Dès la première écoute on en veut encore ! Cette pop-folk nerveuse mêle habillement anglais et français. Une pure merveille. Audacieux choix qui traduit merveilleusement bien la vie des jeunes (l’anglais c’est la classe !). Des rythmes à la Manonegra mais des paroles bien à lui, focalisées sur la vie nocturne étudiante que tout le monde connait (ou connaitra à coup sûr). Les fêtes trop arrosées à la « projet X », la drogue, les relations complexes, la flemmardise … Thomas Albert Francisco aborde ces thèmes sans complexe : la génération Y quoi. Clairement chanté dans « Student Party », on boit pour oublier les désastres de la société, on assume sur le coup et puis avec le recul plus du tout et on recommence et on aime ça. Triste réalité dites-vous ? Le plus, c’est que cet artiste n’a pas peur d’en parler et il assume. C’est triste, délicat et ses mélodies sont entraînantes, dansantes et plutôt paradoxales avec les paroles finalement.  

Gros coup de cœur pour la chanson « Love after love » sublime et envoûtante à écouter sans modération !

Thomas Albert Francisco le gentil bad guy  qui a tout d’un grand et VotreTalent vous le confirme ! N’attendez plus et allez l’écouter !  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *