Tous les secrets des cours de récré enfin révélés

Tous les secrets des cours de récré enfin révélés

Aujourd’hui je vais révéler tout ce qui se passe dans une cour de récré de primaire. Voila quelques questions que vous vous posez peut-être.

1-Pourquoi une cour de récré c’est bruyant ?

En classe, on n’a pas le droit de crier ni de rigoler fort alors que dehors, on peut se défouler, crier, jouer, courir, et se taquiner.

2-A quoi vous jouez ?

En CM2, on invente plutôt des jeux de « grands », on aime bien se chamailler entre filles et garçons, sinon on discute beaucoup. Les petits par contre, ce sera plus les jeux du genre loup touche-touche, cache-cache, épervier, élastique et balle assise.

3-Qui est avec qui ?

Dans mon école, en CM2, il y a trois groupes de filles:

-les filles « populaires » qui ne s’entendent pas forcément avec tout le monde mais qui connaissent tout le monde

-les filles qui jouent encore à la marelle, à la corde à sauter, au loup.

-les filles plus discrètes

Il y a aussi trois groupes de garçons

-le groupe des garçons « populaires »

-les « geeks » : ceux qui jouent aux Lego, qui parlent de Warhammer et de jeux vidéo

-les garçons qui jouent au foot au fond de la cour

4-De quoi vous parlez ?

Les sujets des filles : on parle de notre maitre, des potins de la classe, de nos frères et soeurs, des garçons, des trucs qu’on trouve jolis (tenues, accessoires, bijoux)

Les sujets des garçons : je ne sais pas trop, mais je sais qu’il y a le foot, les filles, et qu’ils ne parlent pas de vêtements.

Les sujets en commun : la musique, surtout le rap, les disputes, les bons souvenirs (ou pas).

5- Comment ça se passe avec les plus petits ?

On n’est pas méchants avec eux, on aime bien les taquiner gentiment, il y a des petits qui se la jouent un peu grands, et puis il y a nos petits chouchous, les CP et CE1 qu’on aime bien, qu’on trouve mignons.

Enfin, vous vous demandez sûrement : et les Pokemon?

La mode des Pokemon ne dure pas plus d’un ou deux mois, au début on est à fond dedans puis ça se calme, en ce moment plus rien, c’est déjà passé, même Pokemon Go !

– Bérénice Faucillon –