Need For Speed

Tobey Marshall, mécanicien, passionné de voitures va un jour faire confiance à Dino Brewster pour lui confectionner une voiture avec l’aide de ses amis. Les deux hommes ne s’apprécient guère et lors d’une course qui tourne mal, Tobey se retrouve derrière les barreaux par la faute de Dino. Un seul mot en bouche à sa sortie : Vengeance. Le tournoi de la De Leon (course de voitures clandestines) est une occasion en or. Encore faut-il y arriver en un seul morceau …
Adaptation du célèbre jeu vidéo « Need For Speed » et plus précisément de « Most Wanted » pour l’histoire des rivalités et de la vengeance, ce long-métrage n’a rien de palpitant : la faute au scénario plat. Il est difficile de se plonger directement dans l’histoire et la première course nous laisse passifs.  Différent de son cousin (et rival) « Fast’n’Furious », « Need For Speed » est bien plus réel et moins stéréotypé (OUF !). Pas de mauvais garçons musclés et beaux comme des Dieux, et pas de pu-putes vulgaires rabaissant le statut de la femme, pour une fois voilà qui nous fait très plaisir. Les personnages sont vraiment très attachants, les hommes comme les femmes. C’est également un grand plaisir de retrouver la star de « Breaking Bad », LE Jesse Pinkman, Aaron Paul très convainquant. Bon il ne faut pas se leurrer, ce genre de rôle ne lui va pas  comme un gant mais quand même. Attention pour les grands fans de la série, allez voir le film en version originale (il n’ya rien de mieux d’ailleurs) au risque d’être choqué de la nouvelle voix française de l’acteur.

Un film bien focalisé sur les voitures, les amateurs de bolides seront aux anges, niveau scénario on repassera … 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *