The Big C : la série du bonheur

Cathy Jamison est professeure d’histoire. Elle mène une vie tout à fait banale avec Paul son mari, parfois irresponsable et Adam, son fils adolescent. Sa vie bascule le jour où elle apprend qu’elle a un cancer, un mélanome à un stade avancé. Elle décide alors de profiter de la vie, de faire des choses qu’elle n’aurait jamais osé faire et de prendre du bon temps avant de s’en aller…

A la lecture du synopsis, certains se diront : « Bon ça ne sert à rien de regarder, on sait qu’elle va mourir ! ». Détrompez-vous, « The Big C » c’est plus qu’une simple série où l’héroïne est atteinte d’un cancer. Tout au long de ces quatre saisons on rit, on pleure et on espère avec Cathy interprétée par l’excellente Laura Linney. Les personnages sont tous très attachants et intéressants. Les acteurs ne sont pas vraiment connus mais il y a de belles révélations :
Gabourey Sidibe, Gabriel Basso. A noter la présence dans la saison 1 d’Idris Elba (« Thor ») et de Susan Sarandon dans la saison 3. Certes, l’héroïne ne dévoile pas à ses proches son cancer dès la première saison, mais on ne vous « spoil » pas grand-chose en vous disant que son entourage le saura tôt ou tard. Chacun prend la maladie de façon différente. « The Big C » traite de la mort, du rapport que les êtres humains ont avec cela. Une série qui nous offre une vraie réflexion et une vraie leçon de vie. Oui, la maladie n’est jamais juste, on ne devrait pas s’en aller injustement, personne ne mérite de partir si tôt. Pour autant, devrions-nous attendre d’être malade pour profiter de la vie et être heureux ? Une jolie remise en question. Lorsque tout va bien dans la vie, on n’a pas le droit de se plaindre, on devrait juste prendre le temps de profiter de la vie, de la prendre comme elle vient et de rester auprès de ceux qu’on aime…

Vous l’aurez compris, « The Big C » est une jolie série philosophique. En 2011 Canal + avait commencé la diffusion, Téva a pris le relais. En tout cas, on attend cette série avec impatience sur les chaînes accessibles à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *