Sonic Highways : Le grand 8 de Foo Fighters

On termine les trois jours consacrés à Foo Fighters avec la critique de leur huitième album : Sonic Highways.

Huitième album, huit titres enregistrés dans huit studios de huit villes différentes : Austin, Chicago, Los Angeles, Nashville, La Nouvelle-Orléans, New York, Seattle et Washington. Décidemment le groupe de Dave Grohl fait fort cette année et voit grand ! Une bonne promotion pour « Sonic Highways » puisque pour l’occasion, notre Dave s’est improvisé réalisateur pour une mini-série « Sound City » pour HBO, la chaîne des séries américaines et des cartons par excellence. Les paroles sont inspirées des témoignages recueillis tout au long du tournage.

Autant dire que ce dernier bébé est une pure merveille, une vraie réussite. On retrouve l’univers classique de Foo Fighters, du rock à tomber par terre, comme on n’en fait que très rarement. Les rythmes sont toujours aussi bons, grandioses, on sent l’expérience du groupe. Malgré cette obsession du HUIT, on aurait aimé avoir un album un peu plus long, histoire de faire durer le plaisir…

Le final « I Am A River » est un titre très prenant, phénoménal, d’une rare justesse, coup de cœur de la rédaction.

Suivre et écouter Foo Fighters
        

Un joli cadeau, soigné et précieux qu’offre le groupe à ses fans. « Sonic Highways » est l’album rock de cette fin d’année à ne pas manquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *