Je ne suis pas une fille romantique : et tant mieux !

Je ne suis pas une fille romantique : et tant mieux !

Comme promis il y a quelques semaines, je vous parle aujourd’hui de Bérengère et de son blog super-méga-top-grave-trop-cool : Je ne suis pas une fille romantique. Vous rêviez d’un blog qui parle de tout et de rien, des poils aux pattes aux questions existentielles en passant par des DIY cocasses ? Vous l’avez trouvé – si, si, je vous jure.

Découvert il y a quelques temps, le blog de cette fille pas romantique – mais un peu quand même – m’avait séduite : les dessins, le ton, la bonne humeur… C’est beau et ça fait du bien ! Je ne suis pourtant pas une grande amatrice de blogs. Oui, oui, c’est paradoxal de la part d’une fille qui écrit pour deux… blogs. Mais que voulez-vous, j’ai du mal à passer plus de deux minutes sur un article, à moins qu’il ne parle d’un sujet qui me passionne. La lecture sur ordinateur et moi, ça fait deux. Et pourtant…

Bérengère a conquis mon cœur ! Le savant mélange de textes et d’illustrations qu’elle propose est fait pour moi – j’exagère à peine, promis. Et puis les sujets me touchent, je me sens concernée, donc ça aide. Comme beaucoup de lecteurs – oui, oui, lecteurs, parce que je suis sûre qu’il y a quelques chromosomes Y qui trainent sur ce blog – j’ai récemment eu un énorme coup de cœur pour l’article « Je suis grosse et je m’aime ». Je m’y suis un peu reconnue, avec des nénés beaucoup plus petits, mais l’idée est là. Cet article a mis les mots sur mes sentiments, m’a fait rire et m’a fait du bien. Je l’ai même partagé sur la page de l’entreprise pour laquelle je travaille !

Entre le diktat des poils féminins, les kilos en trop – ou pas – et les Points G – à comprendre points graphiques, bande de coquins –, Je ne suis pas une fille romantique continue de me séduire. Bérengère est douée de ses dix doigts ! Heureusement, me direz-vous, puisque c’est son métier… Mais quand même, c’est important de le souligner ! Au-delà d’un gagne-pain – pas toujours très efficace – c’est avant tout une passion, qu’elle partage avec nous. Et ça, c’est super-méga-top-grave-trop-cool.

P.S. : des fois c’est chouette de ne pas être romantique et de ne pas s’épiler. Et puis, les poils, ça tient chaud l’hiver. Demandez à votre chat ce qu’il en pense.

P.S.S. : il va de soi que les illustrations utilisées pour cet article appartiennent toutes à Bérengère et ne sont absolument pas libres de droit. Pas touche !