Jeu, set et match pour la Suisse

De vendredi à dimanche, le stade Pierre Mauroy de Lille accueillait la finale de la Coupe Davis, qui opposait la France à la Suisse. Au final, les suisses ont été sacré champion.

Sacré neux fois champion de la coupe Davis, les français ne rêvaient que d’une chose : ramener un dixième trophée. Et quoi de plus beau que de remporter la victoire finale chez soi ? Malheureusement, il n’en fut rien. Dès le premier match, qui voyait s’affronter Wawrinka à Tsonga, la différence se faisait sentir entre les deux hommes, et la victoire (3-0) du suisse était incontestable. En plein doute, la France allait réagir par l’intermédiaire de Monfils, qui, au fil d’un match maîtrisé, parvenait à égaliser en battant le numéro 2 mondial, Roger Federer (3-0). Les français, revenus dans la course, revoyaient ainsi une chance de passer devant. Qui fut de courte durée. La paire Benneteau/Gasquet affrontaient samedi le redoutable duo Federer/Wawrinka, qui ne leur a laissé aucune chance, et a ainsi permis à la Suisse de prendre le dessus sur la France. Dos au mur, et n’ayant plus le droit à l’erreur, Gasquet affronte Federer dans le quatrième match, avec l’espoir de réaliser un exploit. La vérité fut toute autre : Roger Federer donnait la victoire au Suisse après avoir gagné son match (3 sets à 0) devant des spectateurs français médusés. 

La victoire suisse est incontestable, tant le duo Wawrinka/Federer aura dominé les français, tant en match simple qu’en double. Les français devront attendre avant de ramener la coupe à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *