Marion Cotillard, la belle histoire hollywoodienne

Marion Cotillard, la belle histoire hollywoodienne

Marion Cotillard est devenue en l’espace de quelques années LA frenchy préférée des américains et l’une des actrices préférées des français. Zoom sur un parcours hors du commun. 

Issue d’une famille d’artistes (ses parents sont comédiens et professeurs d’art dramatique), Marion Cotillard est née le 30 septembre 1975 à Paris. Suite à des études au Conservatoire d’art dramatique d’Orléans, Marion commence sa carrière d’actrice dans les années 90.

Vue dans un épisode de « Highlander », c’est en 1998 dans « Taxi » que le public français la découvre. Un premier succès commercial, un petit tremplin malgré un petit rôle. Elle enchaîne à côté d’autres films moins populaires qui lui feront gagner en expérience.

En 2003, elle flirte déjà avec les Etats-Unis avec une apparition dans « Big Fish », un film de Tim Burton. La même année, elle décroche son premier grand rôle dans « Jeux d’enfants » aux côtés de Guillaume Canet qui deviendra son compagnon en 2007.

Marion décroche son premier César en tant que Meilleure Actrice dans un second rôle grâce à son interprétation marquante dans « Un long dimanche de fiançailles ».

Tout bascule dans sa vie lorsqu’elle accepte d’interpréter Edith Piaf dans « La Môme » en 2007. La France mais aussi les Etats-Unis tombent sous le charme Cotillard. Les récompenses coulent à flots et on retient surtout son Oscar de la Meilleure Actrice.

Plus rien n’arrête la jeune femme que ce soit dans des films français ou américains, elle devient une valeur sûre du cinéma. Marion Cotillard partage l’affiche avec de grandes stars américaines : « Public Enemies » avec Johnny Depp, « Inception » avec Leonardo DiCaprio et plus récemment « Alliés » avec Brad Pitt. Elle ne délaisse pas la France et continue sa route dans des films français à succès : de « Les Petits Mouchoirs » à l’excellent « De rouille et d’os » sans oublier « Deux jours, une nuit » entre autres.

Depuis le 21 décembre elle est notamment à l’affiche de « Assassin’s Creed » aux côtés de Michael Fassbender qu’elle retrouve pour la seconde fois après avoir tourné « Macbeth » en 2015. Marion Cotillard n’a donc pas dit son dernier mot, on l’attend en 2017 dans « Rock’n’Roll » avec Guillaume Canet.