Paddington : un ours à croquer !

Comme chaque année, Noël est le mois des films d’animation pour petits et grands. Mercredi dernier, Paul King sortait son dernier long-métrage dans les salles : « Paddington« . Une adaptation qui ne manque pas de dépoussiérer ce grand classique de littérature enfantine !

Paddington est un petit ours péruvien, créé par l’anglais Michael Bond en 1956. Elevé par son oncle et sa tante suite à la mort de ses parents, il part pour Londres afin de trouver une nouvelle famille. C’est ainsi qu’il rencontre sur le quai de la gare l’attendrissante famille Brown. Paddington est, pour résumer, l’histoire touchante d’une rencontre entre un personnage maladroit et une famille attachante. Histoire très bien reprise dans cette adaptation cinématographique.

La polémique en Angleterre autour de scènes apparemment trop explicites pour les enfants n’aura en rien entaché notre plaisir devant cette petite pépite d’animation. Les images de synthèses sont très bien insérées aux prises de vues réelles, si bien que les spectacteurs peuvent croire en l’existence du jeune héros. Alternant scènes comiques et plans machiavéliques, ce film provoque rires, exclamations et frayeurs chez les spectacteurs de tout âge. Les fans de Harry Potter retrouveront avec plaisir Julie Walters (Mo Weasley) et la voix d’Imelda Staunton (Dolores Ombrage) dans la version originale, tandis que nous succombons au charme de Guillaume Gallienne en petit ours dans la version française.

Un film à voir en famille parce que, oui, pas besoin de nous mentir, même si vous vous pensez trop grands pour ce genre d’aventure, vous avez gardé votre âme d’enfant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *