Dossiers VT : La capture de mouvement au cœur du cinéma

La rédaction vous fait découvrir le phénomène de la « motion capture » de plus en plus utilisée dans le monde cinématographique.  

Vous connaissez tous le phénomène de la capture de mouvement omniprésente dans le cinéma et qui évolue à une vitesse incroyable pour le plaisir des yeux. Grâce à ce système (autant vous dire extrêmement complexe), l’esthétisme est plus soigné, les personnages fictifs sont plus réels et surtout le spectateur est encore plus impressionné. Mais comment ce système marche –t-il ?

Utilisée depuis 1990 pour la production de films, la capture de mouvement permet l’enregistrement de toutes les positions et rotations d’objets ou de personnes. Cependant cette technique commence à véritablement s’exploiter dans les années 2000 afin d’enregistrer les mouvements les plus complexes et les plus délicats de l’homme. Avec cette avancée, il est désormais possible de capter les expressions du visage les plus minimes soient-elles.

Mieux comprendre
L’acteur enfile une sorte de combinaison composée de marqueurs et de caméras. Les marqueurs sont les points blancs qui seront captés pour le montage. Ces marqueurs sont placés à des endroits stratégiques du corps humain puisque ce dernier disparait au montage pour laisser place à un nouveau personnage. Cette technique est également utilisée pour certains jeux vidéo !

Vous l’aurez compris (ou pas), la capture de mouvement est un phénomène très complexe à utiliser et il existe d’autres méthodes, celle de la combinaison étant la plus fréquemment utilisée.

Andy Serkis, le pro de cette méthode

Gollum, King Kong, le Capitaine Haddock et César n’ont pas le même physique et son pourtant interprétés par la même personne : Andy Serkis. La capture de mouvement, il connaît et maitrise. Toutes ses performances sont à saluer car jouer un Gorille géant ou encore un singe n’est pas chose simple… En plus d’être difficile à comprendre, la capture de mouvement est difficile à maitriser pour diverses performances. Sachez, pour les jeunes acteurs, qu’il existe une école pour apprendre la méthode.

A grand film, capture de mouvement

« Avatar« , « Le seigneur des anneaux« , « La planète des singes » et bien d’autres, des films à succès dont la base est l’utilisation de cette technique.

Et en France ? 

« Pourquoi j’ai pas mangé mon père » est un film d’animation de Jamel Debbouze entièrement réalisé avec ce procédé ! Il faudra attendre 2015 pour retrouver ce film dans les salles de cinéma. En attendant, petit extrait…

Cette méthode ne cesse d’évoluer et ne fera que nous surprendre ! Un bel avenir s’annonce… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *