Coupe du Monde de la FIBA : Une médaille historique

Les Français célèbrent leur médaille

On commence cette semaine spéciale « Ces bleus là nous font rêver » avec l’équipe de France de Basket-Ball, qui a décroché la semaine dernière la médaille de bronze lors de la Coupe du Monde. Une première historique pour les Bleus, qui n’avaient jamais atteint ce stade de la compétition.

HISTORIQUE ! C’est le mot qui revient le plus depuis la fin de la Coupe du Monde de la FIBA (Federation International du Basket A). Auréolé d’un titre de champion d’Europe décroché il y a deux ans, l’Equipe de France se présentait à la compétition mondiale avec un effectif remanié, dû aux absences de plusieurs piliers, dont Tony Parker et Joakim Noah. Emmené par Boris Diaw, le nouveau capitaine tricolore, la France a certainement été LA surprise de ce Mondial. Ce fut pourtant laborieux au départ : après deux défaites en poules, face à l’Espagne (64-8 ), le favori de la compétition, puis contre le Brésil (63-65), un autre candidat sérieux au sacre final, la France a décroché in-extremis son billet pour la suite de la compétition, en venant difficilement à bout de la Serbie (74-73) et en corrigeant l’Egypte (94-55) et l’Iran (81-76).

Une autre compétition commence alors pour les Bleus, avec un jeu plus offensif, et des joueurs plus motivés. C’est d’abord la Croatie qui en fait les frais (69-64), avant que la France ne retombe face à l’Espagne. A la surprise générale, les Français sortent largement victorieux face à l’armada espagnole, le pays organisateur et grand favori du Mondial. Très bien organisé défensivement, et entraîné par un trio de feu Rudy Gobert-Boris Diaw-Nicolas Batum, les Bleus font un grand match (65-52) et rêve alors de disputer la finale du Mondial. Les espoirs sont très vite douchés par la Serbie, qui, après un match âprement disputé, saisira son ticket pour jouer le sacre (90-85). Finalement, la France obtiendra la troisième place du podium, en vainquant difficilement la Lituanie (95-93) … Pendant que les Etats-Unis savourent leur titre mondial en l’emportant 129 à 92 face aux bourreaux des Bleus.

Qu’importe, cette équipe de France a dû talent et on a hâte de les retrouver … Pour, on l’espère, aller encore plus loin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *