Miroir, ô mon beau miroir …

Il était une fois un jeune réalisateur américain, Rupert Sanders, qui un beau jour décida d’adapter sur grand écran le conte merveilleux de Jacob et Wilhelm Grimm, intitulé Blanche Neige.

Après le monde plus coloré et doux de Tarsem Singh, place à un monde encore plus merveilleux et sombre avec  la belle Kristen Stewart dans le rôle de Blanche Neige et Charlize Theron dans le rôle de la machiavélique sorcière.

Après avoir perdu sa mère, Blanche Neige se retrouve seule avec  son père. Suite à une bataille contre d’étranges créatures, le roi tombe  amoureux de Ravenna, une femme dotée d’une beauté suprême et inégalée, qu’il décide d’épouser. Peu de temps après Blanche Neige se retrouve seule face à sa belle mère qui la garde prisonnière. Lorsqu’elle parvient à s’échapper, la reine met tout en œuvre pour retrouver cette dernière.

« Un sang plus beau et pur peut en défaire un autre …« 

Premier long métrage de Rupert SandersBlanche Neige et le Chasseur est un beau challenge. En effet, il n’est pas facile d’adapter un conte pour enfant au cinéma afin de le rendre plus sombre qu’il n’était au départ. Le film a tout de même du mal à démarrer mais les acteurs s’en sortent à merveille. Chris Hemsworth est excellent en chasseur et Charlize Theron excelle dans le rôle de la méchante sorcière prête à tout pour tuer Blanche Neige. Les effets spéciaux quand à eux sont impressionnants.
Dommage que la fin soit bâclée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *