Spring Breakers : Sexe, Drogue et Rock’N’Roll

Faith, Brit, Candy et Cotty, quatre jeunes filles, vivent dans une ville un peu monotone. Ennuyées par ce train de vie, elles décident de partir en Floride pour leur Spring Break (« Semaine de relâche » en Français). Malheureusement, les quatre amies n’ont pas assez d’argent pour partir mais ne s’avouent pas vaincues pour autant. Elles prennent alors l’initiative de braquer un Fast Food afin de partir faire la fête dans ce qu’elles croient être le paradis. Après leur arrestation pour consommation de drogue, un certain Alien paie leur caution pour les faire sortir. Mais à partir de cet instant, leur virée paradisiaque tourne vite au cauchemar  …

Ecrit et réalisé par Harmony Korine, ce film est un mélange d’électro-pop sucrée autant par la musique que par la réalisation.

Quatre filles un peu pommées rêvant d’une vie riche et « meilleure », mais au fond cela n’est peut-être qu’un appel au secours ?
La façon de filmer est très originale et sort du commun.
 Côté casting James Franco, nous épate –comme toujours- avec l’interprétation d’un rappeur « bling-bling » à la Lil’ Wayne, gangster  et fier. Selena Gomez et Vanessa Hudgens nous font complètement oublier leur « made in Disney » et se détachent facilement de leur image de gentilles filles.
Le réalisateur signe là le tableau d’une jeunesse désabusée. L’idée de base est  bien mais gâchée par trop (beaucoup trop) de vulgarité.

Spécial mais original : on aime ou on n’aime pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *